magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Lundi, 4 mars 2013

Remplacer ou rénover un escalier?



 Imprimer   Envoyer 

Votre escalier est abîmé et il doit faire l'objet de réparations majeures? Deux options s'offrent à vous : le remplacer ou le rénover.

La grande différence entre remplacer et rénover un escalier, c'est la nature des travaux. Remplacer un escalier est un travail qui comporte des travaux majeurs et qui peut prendre au moins trois jours, alors que le rénover implique des travaux beaucoup moins importants qui peuvent être effectués en une seule journée.

Remplacer un escalier

Pour remplacer un escalier, il faut tout d'abord l'enlever complètement. Il faut donc vider la cache d'escalier et rebâtir un autre escalier. Dans ce cas, il faut s'attendre à devoir entreprendre des travaux majeurs. Bien entendu, la démolition comporte son lot de désagréments. La peinture, les joints, bref, tout ce qui a été abîmé doit être refait. La cage d'escalier étant bien souvent située au cœur de la maison, les travaux à effectuer risquent d'être importants puisqu'à cet endroit, les murs sont de bonne dimension. À moins que la configuration complète de la maison soit modifiée, il est plutôt rare qu'un escalier soit repositionné dans la propriété.

Rénover un escalier

Il est possible de rénover un escalier sans devoir tout démolir. « Nous avons développé une technique pour travailler à partir de l'escalier existant. Nous conservons toute la structure de l'escalier, donc ni les murs, ni ce qu'il y a près de l'escalier ne sont touchés. Découpé, teint et vernis en usine, l'escalier est ensuite assemblé à la maison. Il est refait à neuf sans démolir la structure. Moins longue et moins coûteuse, cette technique nous permet d'être plus précis dans notre travail », explique Alain Rousseau, président de l'entreprise Boiseries Signées (1993) inc. et membre de la bannière Réno-Maître de l'APCHQ.

Respecter le style de la maison

Le choix de l'essence du bois utilisé pour l'escalier est généralement déterminé en fonction du bois du plancher existant ou du nouveau plancher, si les propriétaires ont prévu le remplacer. Il est alors possible de reproduire la couleur du plancher sur l'escalier. La plupart des escaliers sont faits de bois dur comme le chêne, l'érable, le frêne, etc. Seul un faible pourcentage des escaliers est en métal. On les trouve surtout dans des habitations plus modernes comme les lofts.

L'escalier, c'est comme un meuble intégré dans la maison; il s'agit d'un élément architectural qui fait partie du décor. Il est donc important qu'il s'harmonise bien avec le style de la maison et la décoration.

La durée de vie d'un escalier varie en fonction de ses propriétaires. Plus on y fait attention, plus il reste en bon état longtemps. Certaines personnes vont devoir le revernir après cinq ans seulement, alors que d'autres n'auront à le faire qu'au bout de dix ou quinze ans. C'est une question d'usage.

Avant le début des travaux, n'oubliez pas de faire une demande de permis de travaux auprès de votre municipalité. Un escalier est un élément assez complexe à réaliser : les angles, les mesures, tout doit être précis! Il y a des normes à respecter. Quand vient le temps de le remplacer ou de le rénover, mieux vaut faire affaire avec professionnels spécialisés dans ce domaine, capables de vous conseiller et de vous aider à prendre les bonnes décisions.

Peu importe la nature des travaux que vous prévoyez, assurez-vous qu'ils soient effectués par des experts membres d'une association reconnue telle que la bannière Réno-Maître de l'APCHQ.

Source : La bannière Réno-Maître de l'APCHQ


Écoloboutique juillet 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La pression des mains

La pression des mains
L’an 2 du projet artistique Cultures croisées :  L’art, la terre et les racines

L’an 2 du projet artistique Cultures croisées : L’art, la terre et les racines
NOS RECOMMANDATIONS
Cinq introductions par effraction, suspects arrêtés

Cinq introductions par effraction, suspects arrêtés
Le retour des spectacles en salle

Le retour des spectacles en salle
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos_juin2020
 
Alexis Jacques
Mardi, 7 juillet 2020
Chronique en rappel - Nous avons peur!

Jérôme Blais
Mardi, 7 juillet 2020
Pluie pas pluie j’y vais !

Sarah Beaudoin
Lundi, 6 juillet 2020
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité

François Fouquet
Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 juillet 2020
Le pays qui refuse de naître

Nathalie Larocque
Mercredi, 1 juillet 2020
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes

Jacinthe Dubé 5 juin20
Concours Ma bucket list
La Maison du cinéma ouvrira ses portes le 3 juillet Mardi, 30 juin 2020
La Maison du cinéma ouvrira ses portes le 3 juillet
La pression des mains Par Jérôme Blais Mercredi, 1 juillet 2020
La pression des mains
Le 6 juillet, Lac-Mégantic se souvient… Mardi, 30 juin 2020
Le 6 juillet, Lac-Mégantic se souvient…
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous