magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Deux suspects recherchés pour vol
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mardi, 7 mars 2017

De plus en plus de femmes en situation d’itinérance



 Imprimer   Envoyer 
Magalie Roy, intervenante à la Coop de solidarité l'Autre-Toit, et Marie-Eve Rheault, agente de développement chez ConcertAction femmes Estrie.

ConcertAction femmes Estrie présentait ce matin sa stratégie régionale pour améliorer l'accessibilité et la sécurité des ressources offertes aux femmes en situation d'itinérance ou à risque. Triste constat; les femmes sont de plus en plus nombreuses à se retrouver en situation de précarité.

C'est à la suite d'une forte augmentation de femmes cognant aux portes d'organismes que ConcertAction femmes Estrie, en collaboration avec divers partenaires, a eu l'idée de mettre sur pied le projet Femmes itinérantes à l'abri de la violence. Ce projet, échelonné sur une période de trois ans, a pour objectif de mieux répondre aux besoins des femmes, en leur offrant des ressources sécuritaires et mieux adaptées à leurs besoins.

Dans le cadre de ce projet, 61 intervenants et 62 femmes en situation ou a risque d'itinérance ont pris part à une étude qui visait à dresser un portrait plus clair de la situation et à bien cibler les besoins chez les femmes.

L'étude a eu lieu à Sherbrooke, l'été dernier. «D'abord, nous avons constaté que les besoins sont nombreux, indique Marie-Eve Rheault, agente de développement chez ConcertAction femmes Estrie. Le nombre de femmes augmente, mais elles fréquentent peu les ressources d'aide. On les voit aussi très peu dans la rue pour mendier.»

Même s'il est difficile de donner des chiffres exacts, on indique qu'un peu moins du tiers des personnes en situation d'itinérance sont des femmes. On parle donc d'environ 300 femmes qui cognent aux portes d'organismes. «Mais ici, on ne compte pas toutes celles qui préfèrent rester cacher», précise Mme Rheault.

Les facteurs qui expliquent cette augmentation sont nombreux, mais ceux qui reviennent davantage sont la dépendance à l'alcool et aux drogues, les problèmes financiers, ainsi que la violence. Le facteur de la violence serait d'ailleurs le plus significatif, selon cette étude.

La stratégie

L'automne dernier, à la suite de cette étude, une cinquantaine d'intervenants provenant de différents secteurs (santé, jeunesse, hébergement, sécurité, etc.) ont développé une stratégie régionale qui a pour objectif d'améliorer les services offerts aux femmes.

Il faut d'ailleurs préciser que pour le moment, sur le territoire de l'Estrie, on ne retrouve aucun endroit réservé aux femmes.

«Pour 68% des femmes rencontrées, il est important d'avoir accès à des lieux, des ressources et des activités ou elles se retrouvent entre elles, explique Mme Rheault. Comme plusieurs ont vécu de la violence, un environnement non mixte peut parfois faire une différence.»

 


Sherb_achat_local_2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La ville de Sherbrooke adopte de nouvelles mesures

La ville de Sherbrooke adopte de nouvelles mesures
Soigner sa santé mentale en ces temps incertains

Soigner sa santé mentale en ces temps incertains
DOMINO’S PIZZA - magasin général
NOS RECOMMANDATIONS
Vives inquiétudes à Coaticook

Vives inquiétudes à Coaticook
Le CIUSSSE-CHUS ouvre une clinique désignée d'évaluation

Le CIUSSSE-CHUS ouvre une clinique désignée d'évaluation
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
BdT 17 mars 20
 
Claude Hébert
Vendredi, 3 avril 2020
Menez vos investissements à bon port

Me Michel Joncas
Jeudi, 2 avril 2020
Coronavirus et bail commercial

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 avril 2020
Un monde perdu, un monde à venir…

Isabelle Simoneau
Mardi, 31 mars 2020
Un monde de découvertes au bout de nos doigts

François Fouquet
Lundi, 30 mars 2020
Tous dans le même bateau

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
Le CEGEP de Sherbrooke créé un fonds d'urgence Mercredi, 1 avril 2020
Le CEGEP de Sherbrooke créé un fonds d'urgence
Centraide lance un fond d'urgence Vendredi, 27 mars 2020
Centraide lance un fond d'urgence
Un monde perdu, un monde à venir… Par Daniel Nadeau Mercredi, 1 avril 2020
Un monde perdu, un monde à venir…
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous