Classique Pif Portes Mackie 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Création du Bureau de l'environnement de la Ville de Sherbrooke
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Novus Vitres Sherbrooke avril 2019
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Jeudi, 3 janvier 2019

La vitesse excessive en tête des causes de collisions mortelles



 Imprimer   Envoyer 
En 2018, 235 collisions mortelles ont eu lieu sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec. (Photo Archives 2018)

La Sûreté du Québec a dévoilé ce matin les données provisoires de son bilan routier 2018 pour tout le Québec. On y apprend que le nombre de collisions mortelles a baissé quelque peu, mais que la vitesse excessive est toujours en tête des causes d'accidents mortels.

En 2018, 235 collisions mortelles ont eu lieu sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec. Il s'agit d'une légère baisse comparativement à 2017 (243). Dans plus de 30 % des cas, soit près d'une collision sur trois, c'est la vitesse qui est en cause.

La deuxième cause est la distraction au volant, ce qui inclut l'utilisation du téléphone cellulaire et des textos. Pourtant, en 2018, les policiers ont redoublé d'efforts en ce qui a trait à la surveillance du cellulaire et des textos au volant. Plus de 9 000 constats pour la distraction au volant ont été remis à des conducteurs fautifs au cours des douze derniers mois. Le coût du constat pour cette effraction a aussi augmenté. Tout comme le nombre de points d'inaptitude.

La conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool et/ou la drogue est en troisième place des causes de collisions mortelles (il s'agit d'une légère baisse de 8 % par rapport à l'année précédente). Le bilan se termine avec le non-port de la ceinture de sécurité, qui a été constaté chez 45 victimes cette année. Il s'agit d'une hausse importante - près du double - par rapport à 2017.

Est-ce que les autorités ont l'impression que le message de la sécurité au volant ne passe pas encore complètement auprès des conducteurs? Pas tout à fait, explique Ingrid Asselin de la Sûreté du Québec, qui voit du positif dans cette légère amélioration des chiffres en général.

« Le message passe en ce sens que nous avons tout de même un bilan routier qui s'améliore, mais malheureusement il y a encore des collisions mortelles qui surviennent. On fait un rappel d'année en année, en faisant des opérations sur la route et de la prévention. La distraction au volant est en augmentation dans les causes de collisions mortelles en 2018. On parle de cellulaire et de textos au volant, mais aussi de toute autre forme de distraction, comme manger au volant. On rappelle que quelques secondes de distraction peuvent nous impliquer dans une collision. »

Diminution du nombre de victimes âgées de 16 à 24 ans

Le nombre de personnes décédées âgées de 16 à 24 ans a fortement diminué. Il est passé de 57 à 39 victimes, soit une baisse de 32 % de 2017 à 2018. Contrairement aux croyances populaires, la majorité des collisions mortelles en 2018 sont survenues le jour (entre 8 h et 20 h). Le vendredi est la journée la plus touchée.

Notons que les chiffres spécifique pour la région de l'Estrie ne sont pas encore connus.

 


Entrepôt Chaussures Prix printemps 2019
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Québec Solidaire dépose un projet de loi sur les agressions à caractère sexuel

Québec Solidaire dépose un projet de loi sur les agressions à caractère sexuel
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Fête nationale en Estrie 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Lancement de la saison des activités touristiques 2019 dans la Vallée de la Coaticook

Lancement de la saison des activités touristiques 2019 dans la Vallée de la Coaticook
Pour mieux comprendre le diabète de type 2...

Pour mieux comprendre le diabète de type 2...
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
lanimatout.com
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 19 juin 2019
Québec-Canada 2019

Jérôme Blais
Mardi, 18 juin 2019
Le pire ennemi du golf c’est qui?

François Fouquet
Lundi, 17 juin 2019
Fascinant comportement humain

Jacinthe Dubé 17 avril 2019 2019
Hyundai Sherbrooke mai 2019
Les emplois d’été étudiants et le salaire : peut-on payer un étudiant moins cher ? Par Me Karine Bourassa Jeudi, 13 juin 2019
Les emplois d’été étudiants et le salaire : peut-on payer un étudiant moins cher ?
La coupe Stanley viendra à Sherbrooke! Par Robert Legault Jeudi, 13 juin 2019
La coupe Stanley viendra à Sherbrooke!
L'esprit entrepreneurial partagé pour et par les jeunes Par Anita Lessard Mercredi, 12 juin 2019
L'esprit entrepreneurial partagé pour et par les jeunes
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous