magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La patrouille verte reprend du service
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Mardi, 14 mai 2013

Pour éviter les chicanes de clôture…



 Imprimer   Envoyer 

Vous prévoyez ériger une clôture autour de votre résidence? Sachez éviter les chicanes de clôture en suivant ces quelques principes.

Une clôture n'est pas toujours nécessaire, à moins que vous aménagiez une piscine, et là encore, un projet de loi pourrait changer la donne sous peu en exigeant deux clôtures pour les piscines creusées, l'une autour de la piscine même, l'autre autour du terrain. La clôture est une question de sécurité : elle empêche les intrus d'entrer, mais aussi les enfants et les animaux de sortir. Si vous cherchez plutôt l'intimité, des végétaux font tout aussi bien l'affaire et vous profiterez ainsi d'un horizon plus large, surtout en milieu urbain où les terrains sont plus petits.

Première étape d'un projet de clôture : vérifiez avec votre municipalité la réglementation sur le sujet. Même si vous n'avez pas besoin d'un permis pour ériger une clôture, vous devez tout de même respecter la réglementation. Si le produit final ne correspond pas aux exigences de votre municipalité, vous pourriez bien être tenu de tout défaire et de recommencer... La réglementation varie beaucoup d'une ville à l'autre et parfois même d'un secteur à l'autre (dans les secteurs patrimoniaux, par exemple, ou les endroits plus huppés où l'on interdit certains matériaux). La réglementation touche souvent à la hauteur et parfois les matériaux que vous pouvez utiliser. Le choix est vaste en effet : clôture de bois, de PVC, de maille, de métal, sans oublier les végétaux.

Vaste choix de matériaux

Si un bon bricoleur peut entreprendre un projet de clôture de bois par lui-même - surtout avec la variété de panneaux, de treillis, de chapeaux et d'accessoires que l'on trouve dans les grandes surfaces -, on recommande cependant de laisser l'installation des clôtures de maille - et à plus forte raison des clôtures en fer ornemental - à des professionnels. Dans les cas de terrains inégaux, on essaie de conserver la ligne supérieure égale et d'ajuster par le bas, le bas étant moins visible et souvent caché par des plantations en plate-bande. On ne doit jamais laisser un espace de plus de 10 cm entre le sol et la clôture : un enfant pourrait y rester coincé. Dans les endroits où le relief est accentué, c'est le propriétaire au haut de la pente qui doit s'assurer du bon soutènement du sol afin d'éviter l'érosion et l'éboulis en aval.

Quant aux végétaux, certaines espèces sont à proscrire en milieu urbain pour leur grande dimension et leur système radiculaire étendu : l'arbre qui tombe chez le voisin, vous en êtes responsable, de même que les dommages causés par ses racines aux aménagements du voisin ou aux infrastructures municipales. Les grands coupables : les peupliers (ils ont tendance à pourrir), les saules et les érables argentés. Les pépinières offrent maintenant un choix beaucoup plus vaste; vous y trouverez sûrement une espèce appropriée. Évitez par contre les haies d'une même espèce d'un bout à l'autre de la propriété. En variant les hauteurs et les coloris et en prévoyant des ouvertures, vous obtiendrez un aménagement beaucoup moins statique. L'architecte paysagiste est tout indiqué pour vous aider à réaliser un tel aménagement : il est aussi tenu de vérifier la réglementation municipale, ce que ne fait pas nécessairement l'installateur.

Entre voisins

La clôture, bien qu'elle ait comme principale fonction de délimiter votre terrain de celui du voisin, devrait être synonyme de bon voisinage. Lorsqu'elle est implantée de votre côté de la ligne de propriété, vous en défrayez seul les coûts. Si, par contre, elle est située sur la ligne, elle est mitoyenne et vous devez vous entendre avec votre voisin pour le choix, le prix et l'entretien.

S'il faut abattre un arbre, il faut aussi, dans certains cas, obtenir un permis de la municipalité qui en exige parfois le remplacement, à moins que l'arbre ne soit malade ou dangereux. Dans les secteurs patrimoniaux, on doit souvent remplacer par des arbres de bonne taille, ce qui fait grimper la facture. De même, avant de couper les branches de l'arbre du voisin, il faut demander sa permission.

Vous avez sans doute l'impression d'être chez vous, mais même dans la cour arrière, il y a des règlements à suivre. Comme le dit le vieil adage, mieux vaut prévenir que guérir et en suivant ces recommandations, vous éviterez des modifications dispendieuses et bien des problèmes.

Source : magazine Clés en main 2010, publié par l'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ)


Remises Gagnon Mai 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le Défi Carbone pour vivre bien

Le Défi Carbone pour vivre bien
Enfin nous avons une saison de golf!

Enfin nous avons une saison de golf!
Hyundai Sherbrooke avril20 ventes
NOS RECOMMANDATIONS
La randonnée pédestre de nouveau admise au Mont Orford...avec des frais

La randonnée pédestre de nouveau admise au Mont Orford...avec des frais
Le Festival du Cinéma du monde de Sherbrooke migre sur le web

Le Festival du Cinéma du monde de Sherbrooke migre sur le web
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Bain Magique après covid mai 2020
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 29 mai 2020
L’ABC de la nutrition à l’effort

Me Michel Joncas
Jeudi, 28 mai 2020
Coronavirus et libertés individuelles

Daniel Nadeau
Mercredi, 27 mai 2020
Le sens des mots : on ne sait jamais

Jérôme Blais
Mercredi, 27 mai 2020
Enfin nous avons une saison de golf!

François Fouquet
Lundi, 25 mai 2020
Le goût d’y croire

JD 18 mai 2020
Cocours Éditions du Journal Maison Propre juin 2020
Un partenariat pour accélérer l'entrepreneuriat et l'innovation Lundi, 25 mai 2020
Un partenariat pour accélérer l'entrepreneuriat et l'innovation
Action Saint-François poursuit sa mission Par Anita Lessard Samedi, 23 mai 2020
Action Saint-François poursuit sa mission
Réflexion sommaire sur les conséquences politiques de la COVID-19 Dimanche, 24 mai 2020
Réflexion sommaire sur les conséquences politiques de la COVID-19
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous