magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Vendredi, 9 décembre 2016

Les ponts thermiques, une porte d'entrée pour le froid!



 Imprimer   Envoyer 
Cette poutre d'acier au sous-sol se poursuit dans un garage non chauffé. Pour minimiser l'effet de pont thermique, on l'a recouvert de laine isolante. Photo André Dumont

Pour réduire la facture de chauffage, on doit prévenir les infiltrations d'air et remplir d'isolant les cavités des murs. On peut faire encore mieux : prévenir le phénomène des ponts thermiques.

Allons-y d'un exemple. Dans un édifice à condominiums, tous les étages reposent sur un plancher de béton qui se poursuit à l'extérieur pour chacun des balcons. Ceux-ci seront très solides, mais l'hiver, leur surface de béton captera le froid et le transmettra aux planchers des logements. Cette erreur de conception crée un pont thermique qui fait monter la facture de chauffage.

En raison de la conductivité thermique du béton, le plancher de ces balcons laisser échapper vers l'extérieur la chaleur des logements.

Pour prévenir cette déperdition de chaleur, il aurait fallu « briser » ces ponts thermiques, en rendant les planchers des balcons indépendants de ceux des logements.

Matériaux conducteurs

L'aluminium arrive au sommet du palmarès de la conductivité thermique. Touchez le châssis d'une fenêtre d'aluminium l'hiver et vous comprendrez rapidement qu'il n'améliore pas le bilan énergétique d'une maison. Le vitrage des fenêtres est lui aussi très peu isolant.

Les poutres d'acier qui soutiennent les planchers dans certaines maisons forment un pont thermique si elles se prolongent jusque dans l'enveloppe extérieure du bâtiment, ou jusque dans un garage non chauffé. À défaut de couvrir d'isolant les 120 premiers centimètres exposés à la chaleur de l'intérieur, l'humidité se condensera sur l'acier froid. À long terme, il peut rouiller.

Les balcons soutenus par des poutres d'acier qui se prolongent sous les planchers intérieurs sont un autre bel exemple de pont thermique. Si leur portion intérieure n'est pas couverte d'un matériau isolant, du givre peut s'y former et des gouttes de condensation s'y déposer. À la longue, l'eau endommagera les matériaux.

Maisons en rangée

Autre cas classique : dans une maison en rangée, on retrouve des murs mitoyens plus froids que les murs qui donnent sur l'extérieur! Les murs extérieurs ont été bien isolés, mais il se trouve que la maison voisine est un peu plus profonde, de sorte que le mur mitoyen en blocs de béton se prolonge à l'avant ou à l'arrière. Le béton étant plutôt mauvais isolant, il fait pénétrer le froid.

Bois et verre

Le bois des charpentes peut être considéré comme un pont thermique. Entre deux montants de bois « 2X4 », la cavité est remplie de laine isolante de valeur R12. Les montants eux-mêmes n'ont une valeur isolante que d'environ R4. Le mur est donc plus froid vis-à-vis chaque pièce de bois. L'humidité peut se condenser en ces endroits, la poussière s'y coller et créer un beau milieu pour la croissance des moisissures.

Ces cas de détérioration du bois et du gypse s'observent surtout quand la laine isolante a été mal placée et qu'un jeu d'air existe le long des montants.

Les normes d'aujourd'hui exigent l'utilisation de matériaux isolants d'un côté ou l'autre des montants des murs extérieurs, justement pour briser les ponts thermiques. À cette fin, on utilise souvent des panneaux de polystyrène expansé, bleus ou roses.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Lancement de l’Académie Phœnix Sherbrooke

Lancement de l’Académie Phœnix Sherbrooke
Le Haut-St-François a un nouvel ambassadeur

Le Haut-St-François a un nouvel ambassadeur
NOS RECOMMANDATIONS
ATTITUDE s’installe à Sherbrooke, un investissement de plus de 15 millions de dollars

ATTITUDE s’installe à Sherbrooke, un investissement de plus de 15 millions de dollars
Un pipeline de gaz naturel en Estrie?

Un pipeline de gaz naturel en Estrie?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remise Gagnon Multi Concept mars 2019
 
François Fouquet
Lundi, 18 novembre 2019
Le poids d’un coton ouaté

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 15 novembre 2019
Intervenant en conditionnement physique

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 14 novembre 2019
Le bail de logement au-delà du décès

Daniel Nadeau
Mercredi, 13 novembre 2019
Le fouillis de l’immigration

Sarah Beaudoin
Mardi, 12 novembre 2019
Ce qui se passe dans ma chambre à coucher

ATTITUDE s’installe à Sherbrooke, un investissement de plus de 15 millions de dollars Jeudi, 14 novembre 2019
ATTITUDE s’installe à Sherbrooke, un investissement de plus de 15 millions de dollars
Un pipeline de gaz naturel en Estrie? Vendredi, 15 novembre 2019
Un pipeline de gaz naturel en Estrie?
ARRESTATION - Leurre informatique Vendredi, 15 novembre 2019
ARRESTATION - Leurre informatique
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous