magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Fermeture de la plage municipale de Deauville
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Lundi, 7 janvier 2019

Le grand confort du chauffage à l'eau chaude



 Imprimer   Envoyer 
Plus le radiateur est massif, plus il a l'effet de radiation. C'est un peu comme avoir du soleil dans la pièce. - APCHQ (Photos dans le texte gracieuseté Inspecteur D)

L'eau chaude est le meilleur moyen de distribuer de la chaleur dans une propriété résidentielle. C'est confortable, économique et sain, même quand les radiateurs ont presque 100 ans.

Les systèmes hydroniques (à eau chaude) coûtent tellement cher qu'il s'en installe très peu dans les constructions neuves ou en rénovation. Dans les bâtiments âgés, il peut être tentant de les remplacer par des plinthes électriques chauffantes, qui ne coûtent presque rien si on fait abstraction des frais d'installation. Ce serait une erreur.

La température de l'eau qui circule dans les radiateurs et les conduits d'acier ou de cuivre n'est jamais suffisamment élevée pour se brûler au toucher. De plus, ce type de chauffage ne brasse pas d'air comme le font les systèmes à air pulsé, ce qui peut redistribuer des particules de contaminants ou d'allergènes.

L'eau dans les radiateurs à ailettes d'aluminium chauffe l'air par convection. L'air chauffé monte et l'air froid redescend, comme avec des plinthes électriques.

Les radiateurs en fonte, beaucoup plus massifs, diffusent une partie de leur chaleur par convection. Cependant, la plus grande part de leur énergie est diffusée par radiation. Ce sont les objets dans la pièce qui sont ainsi chauffés, et non l'air.
Plus le radiateur est massif, plus il a l'effet de radiation. C'est un peu comme avoir du soleil dans la pièce. Il réchauffe les meubles, le plancher, les murs et les personnes qui s'y trouvent.

L'eau dans les conduits et les radiateurs demeure chaude très longtemps. Lors de la crise du verglas (en 1998), on a vu des maisons dont les radiateurs étaient encore chauds après deux jours sans électricité pour alimenter le système de chauffage.
Fuites lentes

Des fuites d'eau lentes au pied des radiateurs peuvent détériorer le plancher et certains éléments de structure en bois. Les fuites à l'intérieur des murs sont rares, puisque les principaux points de raccords se trouvent près des radiateurs et de la chaudière.

Les radiateurs et les conduits requièrent un entretien minimal. Il est recommandé de purger les radiateurs une fois par année, en leur enlevant deux ou trois tasses d'eau. Ainsi, on retire de l'oxygène qui peut corroder les vieux conduits en acier et nuire à la bonne circulation de l'eau.
Efficacité énergétique

L'âge de la chaudière nous en dit long sur son efficacité. Une vieille chaudière au mazout peut transformer en chaleur aussi peu que 60 % de l'énergie contenue dans le carburant. Les chaudières électriques sont réputées efficaces à 100 %, alors que celles au gaz le sont entre 80 % et 95 %.

Les chaudières au mazout et au gaz requièrent un entretien annuel, pour s'assurer d'une bonne combustion et de l'évacuation sécuritaire des gaz de combustion. La chaudière électrique a l'avantage de n'avoir besoin d'à peu près aucun entretien.

Pour améliorer l'efficacité énergétique, en plus de remplacer une vieille chaudière, on peut doter n'importe quel système, peu importe son âge, d'un contrôleur « extérieur-intérieur ». En mesurant en continu la température à l'intérieur comme à l'extérieur, le contrôleur détermine une température idéale pour l'eau.

La chaudière dotée d'un tel contrôle chauffe avec précision. La température des pièces est toujours la même. Il en résulte des économies, puisque certains systèmes reliés à un simple thermostat tendent à surchauffer les pièces avant de se mettre à l'arrêt.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un dîner-bénéfice Food-truck qui fait du bien en offrant du bon!

Un dîner-bénéfice Food-truck qui fait du bien en offrant du bon!
Une mise en garde de la ville face à des courriels et des messages textes frauduleux

Une mise en garde de la ville face à des courriels et des messages textes frauduleux
NOS RECOMMANDATIONS
Un ordinateur quantique développé par un doctorant sherbrookois

Un ordinateur quantique développé par un doctorant sherbrookois
De beaux espoirs du baseball québécois en visite ce vendredi à Sherbrooke

De beaux espoirs du baseball québécois en visite ce vendredi à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

CONCOURS - Les Éditions La Presse - TENDRE VERS LE ZÉRO DÉCHET
Remise Gagnon Multi Concept mars 2019
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 26 juin 2019
Québec-Canada 2019 (2e partie)

François Fouquet
Mardi, 25 juin 2019
Desjardins : le choc de nos univers

Jérôme Blais
Mardi, 25 juin 2019
Comment bien fouetter la balle.

As-tu déjà vu quelqu’un avec un 6-pack au milieu et des poignées d’amour sur les côtés? Par William Lafleur Mercredi, 19 juin 2019
As-tu déjà vu quelqu’un avec un 6-pack au milieu et des poignées d’amour sur les côtés?
Le pire ennemi du golf c’est qui? Par Jérôme Blais Mardi, 18 juin 2019
Le pire ennemi du golf c’est qui?
Que du spectaculaire au Rodéo de Ayer’s Cliff Par Daniel Campeau Mardi, 18 juin 2019
Que du spectaculaire au Rodéo de Ayer’s Cliff
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous