RC Covid19 0320
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La ville de Sherbrooke ferme ses écocentres
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
VEF Mars 2020
MEMPHRÉMAGOG / Actualité
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 25 janvier 2018

Chaton maltraité : un Magogois accusé



 Imprimer   Envoyer 
Le chaton a reçu tous les soins vétérinaires nécessaires et demeure sous la garde de la SPA de l’Estrie (photo gracieuseté: SPA de l'Estrie)

La Société protectrice des animaux de l'Estrie (SPAE) a récemment déposé des accusations contre un résident de Magog. Ce dernier aurait jeté violemment par terre à deux reprises un chaton de deux mois parce qu'il aurait découvert des excréments sur le plancher de son appartement.

Des accusations ont été déposées en vertu de l'article 445 (1) a) (2) du Code criminel canadien contre un Magogois par la SPA de l'Estrie le 19 janvier dernier pour avoir volontairement causé à un chaton une douleur, une souffrance et une blessure, sans nécessité, commettant ainsi une infraction punissable.

Le chaton d'à peine deux mois aurait été jeté violemment par terre à deux reprises par le suspect le 11 décembre 2017. Celui-ci aurait découvert des excréments sur le plancher de son appartement. «Le 13 décembre dernier, nous avons reçu le signalement d'une situation suspecte où un chaton aurait été projeté au sol par son gardien, commente la responsable du marketing et des communications et porte-parole de la SPA de l'Estrie, Geneviève Cloutier. C'est à la réception de cette dénonciation que l'un de nos inspecteurs a amorcé une enquête.»

Depuis les événements, l'animal en question a reçu tous les soins vétérinaires nécessaires et demeure sous la garde de la SPA de l'Estrie jusqu'à ce qu'un juge accepte ou non la requête déposée la semaine dernière lors de la comparution du suspect. Rappelons que l'organisme a le mandat d'appliquer les lois fédérales et provinciales ainsi que la réglementation municipale en matière de protection et de bien-être animal.

« Si vous êtes témoins d'une situation de négligence ou si vous êtes seulement suspicieux, n'hésitez pas à communiquer avec nous sans tarder, insiste Mme Cloutier. C'est grâce à ces signalements, tous confidentiels, que nous pouvons porter secours à des centaines d'animaux, ici en Estrie. »


1077 Printemps 20
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un policier serait atteint du coronavirus

Un policier serait atteint du coronavirus
Une plateforme web pour l'achat local

Une plateforme web pour l'achat local
Recup Estrie mars20
NOS RECOMMANDATIONS
Encourager? Non. Investir dans nos commerces

Encourager? Non. Investir dans nos commerces
L’occasion fait le larron…

L’occasion fait le larron…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

HS Mars 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
BdT 17 mars 20
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 25 mars 2020
L’occasion fait le larron…

Isabelle Simoneau
Mardi, 24 mars 2020
De la musique pour garder le moral

François Fouquet
Lundi, 23 mars 2020
Quand l’opinion ne tient plus

Alexis Jacques
Dimanche, 22 mars 2020
À 4789 km

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
Une plateforme web pour l'achat local Vendredi, 27 mars 2020
Une plateforme web pour l'achat local
Faire sonner les cloches pour donner de l'espoir Mardi, 24 mars 2020
Faire sonner les cloches pour donner de l'espoir
L’occasion fait le larron… Par Daniel Nadeau Mercredi, 25 mars 2020
L’occasion fait le larron…
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous