Remises Gagnon
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
Clinique Supra Santé nov 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 6 décembre 2018

Le cannabis dans certains lieux publics?



 Imprimer   Envoyer 
Le projet de loi no 2 veut resserrer l’encadrement du cannabis en interdisant notamment de fumer du cannabis dans les lieux suivants : voies publiques, abribus, tentes, chapiteaux, terrasses et aires extérieures.

Le gouvernement du Québec a déposé mercredi son projet de loi sur l'encadrement du cannabis, lequel interdit entre autres la consommation sur les voies publiques et sur les terrains de lieux fermés. Pour le Regroupement des propriétaires d'habitations locatives (RPHL), « cela pose une problématique particulière », explique le président, Martin Messier.

Le Regroupement des propriétaires d'habitations locatives estime qu'avant d'interdire la fumée de cannabis dans les lieux publics, il faut étudier les impacts sur les logements. Sa principale question : est-ce que cette décision ne risque pas de pousser les locataires qui ont une clause interdisant la fumée à enfreindre le bail ?

Le projet de loi no 2 déposé par le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux Lionel Carmant, veut resserrer l'encadrement du cannabis en interdisant notamment de fumer du cannabis dans les lieux suivants : voies publiques, abribus, tentes, chapiteaux, terrasses et aires extérieures.

« Entre être arrêté́ dans la rue ou fumer dans son logement et avoir des mois de répit avant d'avoir un dossier à la Régie du logement, que vont choisir les locataires ? Contrairement à un parc, un locataire et sa famille ne peuvent pas se déplacer pour éviter la fumée, commente Martin Messier, président du RPHL. Dans un espace public, on peut simplement se déplacer, mais on ne peut pas en faire autant à chaque fois que la fumée de cannabis se propage à travers les murs. »

Le RPHL compte revendiquer ses points lors des consultations qui auront lieu sur ledit projet de loi. Il rappelle également que si le tout est adopté et que les locataires enfreignent le règlement interdisant de fumer, les propriétaires devront jongler entre les fumeurs et les locataires mécontents pendant plusieurs mois.

« En résumé́, les fumeurs de cannabis ne peuvent plus fumer sur les voies publiques et sur les terrains de lieux fermés où il est actuellement interdit de fumer, souligne M. Messier. Nous comprenons les enjeux que cela représente, mais pour la clientèle qui est locataire, nous croyons que cela pose une problématique particulière et que nous devons permettre la fumée de cannabis dans certains lieux publics. »

 


Basta Communication novembre 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $

Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans

Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans
NOS RECOMMANDATIONS
Mort suspecte d'une femme à Brompton

Mort suspecte d'une femme à Brompton
Une révolution pour les maladies neurodégénératives

Une révolution pour les maladies neurodégénératives
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
 
Cégep de Sherbrooke
Lundi, 10 décembre 2018
Cégep de Sherbrooke : s’adapter au changement

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A.
Vendredi, 7 décembre 2018
Refrain de Noël: «tous les soirs, ce besoin de boire» en version plus santé!

Jacinthe Dubé 29 nov 2018
Ameublement Brand Source Gilles Boisvert dec 2018
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ Par Vincent Lambert Mercredi, 5 décembre 2018
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ
Un homme décédé en abattant un arbre sur son terrain Par Cynthia Dubé Lundi, 3 décembre 2018
Un homme décédé en abattant un arbre sur son terrain
Nouvelle expérience immersive pour le vélo Par Vincent Lambert Vendredi, 7 décembre 2018
Nouvelle expérience immersive pour le vélo
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous