Phoenix de Sherbrooke - 23 février 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-12°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Electro-5 Reparation Ecoresponsable
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Lundi, 24 juillet 2017

Les camps d’été thématiques ont la cote!



 Imprimer   Envoyer 

EstriePlus.com s’est rendu au camp de jour de l’école Vision pour rencontrer les tout-petits à l’occasion d’un atelier de cuisine, donné par la copropriétaire du restaurant Loupa Érica Beltrano.

Les camps d'été ont bien évolué et changé au fil des années et ils ont la cote plus que jamais auprès des enfants, mais aussi des parents. C'est que plusieurs des camps offrent ses activités sous différentes thématiques et disciplines. EstreiPlus.com s'est intéressé à la richesse du savoir qu'apporte ces séjours aux tout-petits.

Par exemple, le camp de l'école Montcalm, pour les 5 à 11 ans, propose des thématiques de danse, de cuisine, d'escalade, de gymnastique, de skate, d'initiation à l'anglais, de plein air, de robotique, d'art, et bien d'autres encore. Le camp Loisirs 3000 du Complexe Thibault GM offre des thèmes bien définis, comme le Cheerleading, Star Wars, la magie et les arts créatifs. Le camp de jour Loisir Acti-famille, pour sa part, propose entre autres un camp qui s'adresse aux ados de 12 à 15 ans, ainsi que des camps sur la science et les superhéros.

Plusieurs parents voient ces camps thématiques comme une occasion pour l'enfant de se découvrir des passions, des talents et de nouvelles connaissances dans différents domaines. Le fils de Patricia Aubry, Léo, prend part à différents camps cet été. Il a touché ou touchera à des thèmes tels que les sports nautiques, l'art plastique, la magie et la robotique.

«Les parents se sentent souvent coupables d'envoyer leurs enfants dans des camps l'été, pourtant ça permet à l'enfant de continuer de développer son côté sociable, de stimuler sa capacité d'adaptation et de se faire de nouveaux amis à l'extérieur de l'école, indique Mme Aubry. Les enfants aiment bien mieux faire des activités avec des amis que de rester à la maison avec les parents. Puis, les parents ont aussi droit d'avoir du temps pour eux-mêmes», poursuit la mère de Léo.

La main à la pâte à l'école Vision

EstriePlus.com s'est rendu au camp de jour de l'école Vision pour rencontrer les tout-petits à l'occasion d'un atelier de cuisine, donné par la copropriétaire du restaurant Loupa Érica Beltrano. Ce matin-là, une dizaine d'enfants apprenaient à faire des gnocchi.

Simonne, six ans, avait précédemment l'ambition de devenir médecin, mais les ateliers de cuisine lui ont maintenant donné le goût d'ajouter un autre métier à sa liste. «Je serai médecin et chef cuisinière!», lance-t-elle.

L'école primaire Vision est un établissement privé, mais son camp de jour estival est ouvert à tous. En juin et juillet, plusieurs dizaines de petits Sherbrookois ont pris part aux différentes activités offertes lors des camps thématiques de l'école.

«On tient à offrir notre camp à des jeunes qui n'ont pas l'opportunité de venir à notre école, souligne Pierre Desgagnés, directeur au développement à l'école Vision. C'est aussi l'occasion pour les enfants de venir pratiquer leur anglais, puisque le camp se déroule en français et en anglais.»

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Renversement d’un poids lourd sur l’autoroute 10

Renversement d’un poids lourd sur l’autoroute 10
Grand Spin Don : plus de 95 000 $ pour les gens atteints de cancer

Grand Spin Don : plus de 95 000 $ pour les gens atteints de cancer
NOS RECOMMANDATIONS
Les commerçants en colère

Les commerçants en colère
Retourner à l’école à 42 ans, malgré le succès en affaires

Retourner à l’école à 42 ans, malgré le succès en affaires
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Novus Vitres Sherbrooke Coaticook - février 2018
 
Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Léandre Lachance
Mardi, 20 février 2018
La table à cinq pattes

François Fouquet
Lundi, 19 février 2018
Photo des Jeux

Guillaume Rousseau
Lundi, 19 février 2018
Quelques aspects juridiques entourant la question autochtone

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 22 fevrier 2018
Hyundai Sherbrooke - fevrier 2018
Identité territoriale, les citoyens y croient Par Vincent Lambert Lundi, 19 février 2018
Identité territoriale, les citoyens y croient
Les nouvelles rondes de René Par René Dubreuil Vendredi, 16 février 2018
Les nouvelles rondes de René
Cinq joueurs du Phoenix mettront leur tête à prix Par Vincent Lambert Jeudi, 15 février 2018
Cinq joueurs du Phoenix mettront leur tête à prix
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous