RYTHME_WE_2103
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 17 avril
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
1077_MATIN_2103
ACTUALITÉS / Estrie
Maxime Grondin Par Maxime Grondin

Samedi, 27 mars 2021

Budget du Québec : les organismes communautaires mécontents



 Imprimer   Envoyer 

Le budget du Québec 2021-2022 du ministre des Finances Eric Girard a suscité son lot de réactions. Une de celles-ci provient des organismes communautaires qui se disent déçus d'avoir été mis aux oubliettes.

En Estrie, le Regroupement des organismes communautaires (ROC) de la région a exposé son indignation soulignant notamment qu'ils sont au front depuis plus d'un an malgré un sous-financement chronique qu'ils dénoncent depuis au moins 20 ans.

« On avait espoir lors de deux dernières années avec des financements respectifs de 30 et 40 millions et une certaine structure établie que notre situation allait s'améliorer. Mais cette année, le chat sort de son sac et la CAQ nous arrive avec ce budget qui est une insulte pour nous », lance Claudelle Cyr, directrice du ROC Estrie.

« On se sent littéralement instrumentalisé et ce sentiment s'exacerbe d'année en année. On tente de nous "avaler" au sein du système alors que nous permettons d'offrir une réponse différente de celle de l'État », ajoute-t-elle.

Dans son budget, le ministre Girard accorde dix millions au Programme de soutien financier (PSOC). Divisés à parts égales cela représentera 3300 $ par organisme, montant insuffisant selon les différentes organisations qui ne seront pas en mesure d'obtenir un financement adéquat pour venir en aide aux gens dans le besoin. Mme Cyr souhaite également rappeler que le ROC Estrie englobe diverses organisations qui, depuis un an, sont de plus en plus populaires.

« Le dernier budget ne démontre qu'une chose : nous sommes devant un gouvernement complètement déconnecté de la réalité terrain qui n'est assurément pas au service des communautés qui façonnent le Québec », s'indigne-t-elle.

Pas seulement en Estrie

Cette insatisfaction n'est pas unique qu'en Estrie. Les organismes communautaires souhaitent obtenir une réelle reconnaissance du gouvernement du Québec. En temps de crise, ils répondent présents depuis le début de ces temps plus difficiles pour la population. Pour ces organismes, cette situation a également contribué à montrer les faiblesses du filet social québécois.

« Ce n'est pas seulement en Estrie qu'il y a de la grogne, mais bien dans toute la province du Québec. Le sous-financement des organismes communautaires est connu depuis toujours et on espérait avoir une certaine aide de la part du gouvernement surtout que, depuis un an, on se fait dire que l'on est si important », souligne Claudelle Cyr.

De plus, selon ses dires, le secteur communautaire comprend un manque de 375 millions au sein du territoire québécois afin d'être en mesure d'aider les gens qui en ont besoin. Elle rappelle également que 63 des 70 millions annoncés comme fonds d'urgence au mois d'août dernier par le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux du Québec, Lionel Carmant, sont demeurés dans les coffres du gouvernement.

Ce que les organismes souhaitent est un « vrai » plan de rehaussement de leur financement afin que celui-ci soit adéquat. Cependant, le Plan d'action gouvernemental en action communautaire (PAGAC) dont ceux-ci attendaient avec impatience sera repoussé d'une autre année.

« On est indigné. On ne va pas le faire tout de suite en raison des mesures sanitaires, mais c'est certain qu'on va se mobiliser », conclut la directrice du ROC Estrie. 



Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le REVE Nourricier continue son partage de connaissance en agriculture urbaine

Le REVE Nourricier continue son partage de connaissance en agriculture urbaine
C’est la fin pour l’église Sainte-Famille de Sherbrooke

C’est la fin pour l’église Sainte-Famille de Sherbrooke
Scie à Chaine Claude Carrier fév 2021
NOS RECOMMANDATIONS
Bilan COVID-19 du 9 avril

Bilan COVID-19 du 9 avril
Nouveau directeur général chez Sherbrooke Innopole

Nouveau directeur général chez Sherbrooke Innopole
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-canada application fev 2021
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 16 avril 2021
Des prébiotiques dans le lait maternel ?

Daniel Nadeau
Mercredi, 14 avril 2021
L’homme au turban

François Fouquet
Lundi, 12 avril 2021
Le printemps ne nous aidera pas, cette fois!

Yves Nantel
Samedi, 10 avril 2021
LES 3 R, TU APPLIQUERAS

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Une autre fin de semaine occupée pour la RPM Par Maxime Grondin Lundi, 12 avril 2021
Une autre fin de semaine occupée pour la RPM
L’homme au turban Par Daniel Nadeau Mercredi, 14 avril 2021
L’homme au turban
Bilan COVID-19 du 13 avril Par Maxime Grondin Mardi, 13 avril 2021
Bilan COVID-19 du 13 avril
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut