Remise Gagnon
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
12°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Bingo Abénaquis
MCCI - JHSF
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 8 février 2017

Belle participation au brunch des maires



 Imprimer   Envoyer 

Le traditionnel brunch des maires organisé par la Chambre de commerce du Haut-Saint-François donne l'occasion aux élus de présenter les réalisations de la dernière année dans leur municipalité. Certains profitent de ce moment pour dresser un portrait de la situation alors que d'autres saisissent l'opportunité pour passer des messages comme l'a fait le maire de La Patrie, Bruno Gobeil, et le préfet de la MRC, Robert G. Roy.

L'activité, qui se déroulait en janvier dernier au Club de golf East Angus, n'est pas dénuée d'intérêt puisque 9 maires sur une possibilité de 14 se sont fait un devoir d'y participer, ainsi que le député de Mégantic, Ghislain Bolduc, Jacqueline Belleau, attachée politique de la députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie, et le président de la Commission scolaire des Hauts-Cantons, Yves Gilbert. Seulement, les municipalités de Westbury, Lingwick, Newport, Hampden et Chartierville étaient absentes.

Le maire de La Patrie a profité du temps qui lui était alloué pour lancer un vibrant plaidoyer en faveur de l'avenir de la ruralité. Consultez le texte à ce sujet. Pour sa part, le nouveau préfet de la MRC, Robert G. Roy, a lancé un message aux élus des paliers supérieurs. Faisant référence à l'aéroport de Sherbrooke, le préfet y va d'un « donnez-nous les sommes pour créer des infrastructures et avec Cookshire et Sherbrooke, on va développer. Le vol régulier, c'est un atout important, mais y a pas juste ça. Laissez-nous bâtir notre parc industriel et vous allez voir venir les avions après. » Ce dernier a poursuivi sa présentation en tentant de démystifier la MRC. « Beaucoup de gens pensent que c'est une bibite inventée et qui n'a pas d'utilité. » Pour contrer cette image, le préfet a présenté une nomenclature des divers services offerts sans oublier de mentionner au passage le rôle de développeur joué par le CLD.

La représentante de la députée de Compton-Stanstead a réitéré les points importants sur lesquels travaillait Mme Bibeau. « L'aéroport demeure la priorité », de mentionner Mme Belleau, en ajoutant que les producteurs laitiers l'étaient tout autant. La recherche de financement récurrent pour l'Observatoire du Mont-Mégantic, la qualité de l'eau des lacs, l'avenir de Postes Canada et autres font partie des quelques exemples retenant l'attention de la députée-ministre.

Le député de Mégantic, Ghislain Bolduc, mentionne le dénouement heureux du CHSLD-CLSC à Weedon, la poursuite des efforts pour dénicher des médecins pour East Angus sans oublier de mentionner au passage le fameux dossier de la route 257. M. Bolduc précise qu'il faudra aborder la problématique de façon globale en y incluant une partie du Val-Saint-François. Selon le député, une somme de 25 M$ serait nécessaire pour régler ce dossier qui traîne depuis plusieurs années.

Maires
Pour Richard Tanguay, maire de Weedon, la dernière année s'est révélée intense. Les élus sont à compléter le plan d'urbanisme sans oublier l'application de la planification stratégique qui se fait dans une démarche de développement durable. Le projet d'écoquartier avec des maisons LEED et à 100 % à énergie solaire se concrétise davantage. La municipalité poursuit son aide à l'achat de résidences et travaille avec le comité de développement sur un volet d'aide à la rénovation. Jouant le rôle de préfet suppléant, M. Tanguay rappelle la démarche globale et intégrée présentement en cours pour l'ensemble de la MRC. Le diagnostic est complété et on y a dégagé les forces et faiblesses. « La démarche débouchera sur cinq grands enjeux et après on va s'attaquer au plan d'action » complète-t-il.

L'année 2017 revêt une signification particulière pour la municipalité de Scotstown puisqu'elle marque le 125e anniversaire de sa fondation. La mairesse Chantal Ouellet mentionne que les activités usuelles au sein de la corporation seront rehaussées d'un cachet particulier marquant cet anniversaire. Elle est fière de rappeler l'adhésion de la municipalité au concept de Coeur villageois pour lequel on souhaite obtenir l'accréditation en cours d'année. Elle souligne la participation à la piste cyclable ainsi que la volonté d'implanter un bureau touristique au parc municipal.

Pour sa part, Yann Vallières, maire de Saint-Isidore-de-Clifton, soutient « on a commencé à investir dans nos infrastructures. En planifiant à long terme, on est capable de beaucoup de choses. » Le camping a également fait l'objet de rénovation. Quant à la patinoire, on songe à un projet de réfrigération ou l'installation d'une toiture. L'eau potable préoccupe également les élus. La municipalité travaillera sur la mise aux normes des fosses septiques sur son territoire. « On veut une étiquette de municipalité verte », d'exprimer le maire.

Le conseiller représentant de la municipalité d'East Angus, Dany Langlois, rappelle brièvement les projets pour l'année en cours en poursuivant les efforts de promotion de la municipalité. La volonté de ramener un ou des médecins sur le territoire s'inscrit toujours parmi les priorités, rappelle-t-il. Le dépôt du plan d'urbanisme, le projet de conduite d'eau sous le pont Taschereau, le changement des lampadaires dans un souci d'économie et la poursuite des négociations avec Cascades quant au système d'épuration figurent parmi les nombreux projets de la nouvelle année.

Le maire de Dudswell, Jean-Pierre Briand, qualifie 2016 de « grosse année. On achève la réforme des règlements municipaux. On a ajusté le personnel avec un urbanisme, un employé à la voirie et un coordonnateur communautaire. » Des investissements majeurs de plus de 600 000 $ sont prévus en 2017, d'ajouter le maire, en mentionnant qu'ils se retrouveront dans divers projets comme la descente de bateau, le gymnase de l'école primaire Notre-Dame-du-Paradis et l'étude d'un bâtiment pouvant regrouper la Maison de la culture et le Centre communautaire.

L'implantation du concept Coeur villageois à Cookshire-Eaton et l'inauguration du Centre de qualification des incendies sont deux réalisations que le maire Noël Landry ne manque pas de rappeler avec une fierté évidente. Le développement du secteur résidentiel à Johnville et la reconstruction du Centre communautaire sont d'importants dossiers qu'entend mener à terme le maire Landry. Le développement du parc Morand et du sentier pédestre à Sawyerville s'ajoutent aux nombreux projets pour la municipalité.

À l'instar de ces confrères, l'eau potable préoccupe le maire de Bury, Walter Dougherty. Outre l'investissement dans un camion et la réfection de la patinoire, la municipalité prépare des plans d'agrandissement de la caserne d'incendie, du réseau d'aqueduc et égout.

Tout sourire, la mairesse d'Ascot Corner, Nathalie Bresse, était fière de mentionner que la population avait augmenté de 20 % au cours des huit dernières années. « C'est chez nous que les gens viennent pour notre dynamisme. On a investi dans un directeur des loisirs. Pour certains, ça peut sembler une dépense, mais c'est un investissement. C'est ça que les jeunes familles regardent. » La mairesse souligne les efforts déployés par la municipalité pour trouver une solution afin d'éviter que des élèves de l'école primaire soient déplacés dans une autre institution à l'extérieur d'Ascot Corner.

Présent au brunch des maires, le président de la Commission scolaire des Hauts-Cantons, Yves Gilbert, mentionne que les élus scolaires sont porteurs d'innovation et qu'ils peuvent jouer un rôle dans les projets du milieu. À titre d'exemple, le président souligne le projet de réfection de l'auditorium de la Cité-école Louis-Saint-Laurent à East Angus. Il signale également la belle complicité avec les municipalités qui soulignent la réussite de leurs finissants sur le territoire du Haut-Saint-François. « Il est important que les municipalités et la commission scolaire soient en étroite collaboration. Je veux que les commissaires soient reconnus dans leur milieu; invitez-les », de lancer M. Gilbert.

Guy Boulanger, président de la Chambre de commerce du Haut-Saint-François, est satisfait de la participation. « Ça rapproche les gens et ça permet aux maires d'exprimer la fierté de leur village et dire ce qui s'en vient. Ça permet aussi aux gens de parler directement à leur député. »


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Association des journaux communautaires du coin

Association des journaux communautaires du coin
Assigné comme candidat juré: achetez un 6/49

Assigné comme candidat juré: achetez un 6/49
NOS RECOMMANDATIONS
Une 16e murale qui rend hommage au cinéma d’ici

Une 16e murale qui rend hommage au cinéma d’ici
Le projet de cannabis médical prend forme à Weedon

Le projet de cannabis médical prend forme à Weedon
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

magasingeneral.com
Inscription Infolettre EstriePlus.com
bastacommunication.ca
 
Bedon & bout'chou
Jeudi, 24 août 2017
L’apprentissage de la propreté chez nos tout-petits

Daniel Nadeau
Mercredi, 23 août 2017
L’aveuglement québécois

William Lafleur
Mercredi, 23 août 2017
Par où commencer quand on vient de nulle part?

Marianne Therriault
Mercredi, 23 août 2017
Des idées pour coiffer une princesse!

Econosports
Mardi, 22 août 2017
Bâton de hockey: quel type de joueur êtes-vous?

Léandre Lachance
Mardi, 22 août 2017
L'argent et la famille

François Fouquet
Lundi, 21 août 2017
Le modèle Hubert

DOMINIC PAQUET
L’école C aura finalement ses 21 classes Par Cynthia Dubé Mercredi, 16 août 2017
L’école C aura finalement ses 21 classes
84 nouvelles places pour des personnes en perte d’autonomie Par Cynthia Dubé Jeudi, 17 août 2017
84 nouvelles places pour des personnes en perte d’autonomie
De nouvelles fouilles archéologiques à Coaticook Par Cynthia Dubé Lundi, 21 août 2017
De nouvelles fouilles archéologiques à Coaticook

Appellez-nous dès maintenant
1 866 528.9886
  • Connexion Internet
  • Forfait Internet et téléphonie
  • Hébergement site Web
  • Hébergement serveur
  • 2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous