Destination_Sherbrooke_lumière
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan Covid du 1er décembre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
DÉCOUVERTES / Découvertes
Anita Lessard Par Anita Lessard

Dimanche, 19 avril 2020

S'engager pour le mieux-être d'autrui


C'est en cherchant un organisme œuvrant à l'international que Johanne Bourgault a découvert le Book Humanitaire. L'organisation donne la chance à tous ceux qui le désirent d'aider leurs prochains de multiples façons.

 Imprimer   Envoyer 
Gracieuseté Johanne Bourgault

S'impliquer, redonner, s'engager pour le mieux-être d'autrui, Johanne Bourgault a toujours voulu faire une différence autours d'elle. L'aide humanitaire lui a permis de donner au suivant et de mieux comprendre à quel point il est simple de contribuer à l'amélioration du sort des laissés-pour-contre.

C'est en cherchant un organisme œuvrant à l'international que Mme Bourgault a découvert le Book Humanitaire. L'organisation donne la chance à tous ceux qui le désirent d'aider leurs prochains de multiples façons. « Le Book humanitaire est un organisme qui vient en aide aux gens dans le besoin en urgence. C'est aussi de créer des liens avec des gens de cœur; ces gens de cœur qui créent ensuite des liens avec des gens dans le besoin. Et c'est de promouvoir les bonnes actions; de les intégrer au quotidien autour de nous », explique Johanne Bourgault.

Rachel Lapierre, présidente et fondatrice du Book Humanitaire, a fait des missions humanitaires à travers le monde durant plus de quinze ans avant de créer son propre organisme d'entraide en 2011. Elle a entre autre eu le privilège d'aider dans les rues de Calcutta auprès des bras droits de Mère Teresa. Plusieurs bénévoles dévoués se sont joints à elle pour former une équipe qui par ses initiatives, ses activités et les programmes qu'il met à la disposition du public, contribue à bâtir des liens durables dans les communautés où ils s'investissent.

Enthousiaste à l'idée de pouvoir participer à l'une de ces missions en Inde, Johanne Bourgault a alors établi le contact avec Mme Lapierre, qui lui avait laissé une forte impression lors de son passage à l'émission Tout le monde en parle, quelques années auparavant. Les deux femmes ont immédiatement établi une complicité et se sont entendues pour préparer et guider la mission humanitaire de jeunes étudiantes d'une école secondaire québécoise se tenant à Calcutta en Inde. Arrivée sur place, Rachel Lapierre s'est fait un devoir d'expliquer les tenants et aboutissants de sa mission à sa compagne de voyage. Elle lui a présenté ses personnes-ressource et lui a montré les aspects logistiques de son engagement dans un environnement aux antipodes du nôtre.

« Elle est devenue une amie très rapidement! Rendues là-bas elle a été très généreuse de ses informations; elle m'a partagé tout son savoir. C'était impressionnant! Tout le ‘'avant'' mission : comment ça se passe avant qu'on accueille les jeunes filles à l'aéroport; elle m'a présenté des gens qui voulaient investir dans le Book; on aussi rencontré ses partenaires indiens. Je me suis rapidement retrouvée dans l'action! », raconte Johanne Bourgault.

Une fois les étudiantes arrivées, elles ont rendu visite à la Léproserie de Mère Térésa pour y apporter du matériel médical et de passer du temps avec les patients en discutant avec eux ou en leur chantant des chansons. Le groupe a aussi fait œuvre utile à la Cité de la joie, où le Book collabore avec l'école de l'endroit, en y effectuant des travaux de peinture, en offrant de la nourriture, et des traitements contre les poux.

Par la suite, elles se sont mises au service des gens vivant dans les rues de la mégapole pour donner des soins médicaux de base, faire la distribution de nourriture, et offrir des petits cadeaux empreints de coquetterie pour des personnes qui n'y ont que trop rarement accès. Le groupe a également démarré les activités d'une clinique médicale avec un médecin présent 3 jours par semaine à son emploi. « Ça prend toutes les formes que l'on veut! Les gens tombent dans l'action tout de suite avec cet organisme-là », fait remarquer Mme Bourgault.

Malheureusement la pandémie aura précipité la fin de ce voyage mémorable pour toutes les participantes. Avec les recommandations du gouvernement canadien de rentrer rapidement au pays, leur séjour en Inde a été écourté d'une semaine. Un lapse de temps qui aurait permis d'en faire encore plus pour les démunis de Calcutta.

Johanne Bourgault se promet bien d'y retourner afin de poursuivre son action humanitaire à l'étranger. En attendant, c'est à Sherbrooke qu'elle compte donner de son temps pour aider les gens dans le besoin. Le Book humanitaire prend maintenant racine ici...


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les 5 principaux défis de la gestion de la chaîne d'approvisionnement

Les 5 principaux défis de la gestion de la chaîne d'approvisionnement
Le grand escalier du Centre d'art de Richmond restauré

Le grand escalier du Centre d'art de Richmond restauré
Destination_Sherbrooke_etincelles_2
NOS RECOMMANDATIONS
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960

Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960
Quoi faire ce weekend?

Quoi faire ce weekend?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Destination_Sherbrooke_lumière
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 1 décembre 2021
La politique québécoise s’emmêle…

François Fouquet
Lundi, 29 novembre 2021
Recherche de sens et espace

Archives nationales du Québec à Sherbrooke
Jeudi, 25 novembre 2021
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960

JD_NOVEMBRE_2021
Destination_Sherbrooke_etincelles_1
Marcel Bolduc et Pierre-Hughes Boisvenu commentent la disparition de Coralie Lessard Par Daniel Campeau Mercredi, 24 novembre 2021
Marcel Bolduc et Pierre-Hughes Boisvenu commentent la disparition de Coralie Lessard
Les lutins seront de retour au Centre-Ville de Sherbrooke! Par Catherine Blanchette Mercredi, 24 novembre 2021
Les lutins seront de retour au Centre-Ville de Sherbrooke!
MIse à jour, Coralie Lessard retrouvée sans vie Par Daniel Campeau Jeudi, 25 novembre 2021
MIse à jour, Coralie Lessard retrouvée sans vie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
-
slimecut