magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-0°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
Défilé du père Noël 2018
DÉCOUVERTES / Découvertes
Sarah-Eve Desruisseaux Par Sarah-Eve Desruisseaux

Mardi, 11 septembre 2018

Top 5 de la « Body positivity »



 Imprimer   Envoyer 
Pour débuter la série « Top 5 », j’ai décidé d’aborder un mouvement qui me tient profondément à cœur ; celui de la positivité corporelle. -Sarah-Eve Desruisseaux

Pour débuter la série « Top 5 », j'ai décidé d'aborder un mouvement qui me tient profondément à cœur ; celui de la positivité corporelle. Bien que ce genre de tendances est souvent éphémère, je crois qu'en 2018, on arrive enfin à quelque chose de plus fondé. Depuis que je suis toute petite, comme toute autre personne dans la société, autant les hommes que les femmes, je suis martelée d'images prônant des corps disproportionnellement maigres. En fait, nous sommes exposés à des standards de beauté « photoshopés » soit, erronés.

À travers le temps, mes expériences ont su développer mon jugement critique, celui qui m'a permis de douter de la suprématie d'avoir un corps découpé au couteau qui fait tourner des têtes. Après beaucoup de travail acharné sur ma confiance en moi, je me suis surprise à me dire qu'il n'était pas nécessaire d'avoir un corps considéré comme « parfait » aux yeux des médias sociaux pour être belle. On pourrait entrer dans un débat sur la subjectivité de ce qu'est la beauté, mais aujourd'hui, mon but est tout autre.

J'ai envie de vous faire connaître certaines femmes qui sont activistes de la diversité corporelle et qui ont permis de corroborer la pensée que j'ai eue : la beauté n'a pas de barrières! Elles s'exposent sur le Web et à mon avis, elles ne font qu'aider à la qualité de notre société. Pour une petite soirée réconfortante et pleine de vérité, je vous invite à aller les visiter dans leur milieu d'inspiration. Elles ouvrent leur bras à une sincérité envoutante.

Étant moi-même une femme, il est certain que je m'identifie davantage à des femmes en ce qui concerne cette diversité, mais ne vous inquiétez pas, plusieurs hommes aussi luttent pour ce même amour propre, car encore une fois, les barrières en ce qui concerne la beauté ne devraient pas exister.

Deux filles ordinaires :

Chrystine et Vanessa Ricard sont deux sœurs qui parlent ouvertement de ce qu'elles aiment et de ce qui les passionnent. Malgré elles, elles sont influentes par leur confiance en elles qui transcende la caméra. Je trouve cela intéressant, car justement, elles sont très actives sur les réseaux sociaux, mais arrivent à rester elles-mêmes en prônant le bien-être. Dans les vidéos ci-dessous, vous pourrez apercevoir ce « self-love », mais aussi la peur du jugement qui nous hante tôt ou tard.

On essaie des maillots de bain pas chers

GROSSES! Choses à ne pas dire aux personnes en surpoids

 

Eli Duquet :

Comme elle le mentionne parfaitement, « il devrait être banal de s'assumer ». Nous avons toujours été habitués à nous restreindre à certains standards que quand quelqu'un respire le bonheur et la confiance en soi, tout le monde décide de le féliciter. Je suis consciente que mon article a un peu le même effet, soit de féliciter des femmes pour ce qui devrait être banal, mais ce ne l'est pas encore. J'ai pour mon dire que si nous continuons d'encourager ceux et celles qui s'acceptent comme ils sont, et pas juste en ce qui a trait à la beauté extérieure, peut-être qu'un jour il sera banalement magnifique de s'aimer. S'accepter sans se justifier, clairement. Eli a, elle aussi, un discours authentique tout aussi inspirant.

S'accepter sans se justifier 

 

Alanis Desilets :

Connue pour son parcours à Occupation double, Alanis préconise la force de la femme. Elle veut tout simplement faire comprendre que la femme en soi a le contrôle sur son être et que la société ne devrait pas avoir son mot à dire. L'acceptation de soi est mise sur un piédestal avec le discours inclusif d'Alanis. En plus de travailler sur sa santé physique et mentale, elle prend de son temps pour inspirer les filles et les femmes de ce monde à être en amour avec ce qu'elles sont, mais surtout, à être heureuse avec un grand H. Cette fille gagne réellement à être connue.

Pourquoi la lingerie ? + BEHIND THE SCENES

 

Gloria Bella :

Gloria est une fille engagée. En plus de parler ouvertement de maladies mentales et de la LGBTQ, elle confie ses insécurités. La véracité de ses propos ne peut faire autre chose que nous inspirer. En partageant au Web son parcours dans l'acceptation de son corps, on réussit, nous aussi, à travailler sur nous-même. Ce qui est inspirant avec elle, c'est qu'on la voit dans ses hauts comme dans ses bas. On réalise que la vie n'est pas toujours parfaite, mais qu'en s'acceptant, le bonheur triomphera toujours. Comme elle le dit si bien, ce n'est pas parce que tu as confiance en toi, que tu ne douteras jamais.

Regretter de manger

 

Jessica Gaudet :

Jessica est ambassadrice pour «Hoaka swimwear», elle partage son partenariat avec la compagnie sur ses réseaux sociaux et il n'y a rien de plus inspirant. Elle prône le véganisme en plus de la diversité corporelle. On peut affirmer qu'elle reflète parfaitement l'ouverture d'esprit que chaque citoyen devrait avoir aujourd'hui, en 2018.

https://www.instagram.com/alittlecanadiansworld/?hl=en

 

Sarah-Ève Desruisseaux

 

 

 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Tu veux perdre du poids? Lèves-en

Tu veux perdre du poids? Lèves-en
Ils volent un véhicule et causent un accident

Ils volent un véhicule et causent un accident
NOS RECOMMANDATIONS
Un marché de Noël pour financer un parc-école

Un marché de Noël pour financer un parc-école
Une quinzaine de sorties et Don-Bosco fermée

Une quinzaine de sorties et Don-Bosco fermée
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

move50plus.ca - Sercovie
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Mardi, 6 novembre 2018
Amour 2.0

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
El Tabernaco ouvre à Drummondville Par Cynthia Dubé Jeudi, 15 novembre 2018
El Tabernaco ouvre à Drummondville
Entraineur en conditionnement physique: une formation unique voit le jour Par Cynthia Dubé Mardi, 13 novembre 2018
Entraineur en conditionnement physique: une formation unique voit le jour
Un marché de Noël pour financer un parc-école Par Vincent Lambert Lundi, 12 novembre 2018
Un marché de Noël pour financer un parc-école
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous