Musée Nature Science relache 2021
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
Salon Priorité Emploi fev 21
ACTUALITÉS / Estrie
Jeudi, 20 août 2020

Autonomie alimentaire: un dialogue entre les citoyens et le monde agricole



 Imprimer   Envoyer 
Archives EstriePlus; (haut) Le marché Champêtre de Melbourne; (bas) Le Marché du soir de Compton

Alors que la pandémie de COVID-19 a mis en lumière plusieurs questions sur les priorités et valeurs sociétales des québécois.es, l'Institut du Nouveau Monde (INM) et l'Union des producteurs agricoles (UPA) annoncent la tenue cet automne d'un important exercice participatif : le Dialogue sur l'autonomie alimentaire du Québec.


Ce dialogue sur l'autonomie alimentaire sera l'occasion d'accompagner les citoyens dans l'acquisition de connaissances sur les enjeux liés à cet important sujet et de prendre en compte la voix des producteurs, qui sont un maillon essentiel de cet enjeu stratégique. Il prévoit des occasions d'échanges ouverts et constructifs entre les producteurs agricoles et les citoyens, d'abord séparément, puis communément pour convenir d'un contrat social par la suite proposé à l'ensemble du Québec.

« Le préjugé favorable des Québécois pour les produits de chez nous a pris une tout autre dimension avec la pandémie. L'achat local a rapidement été mis en valeur par nos gouvernements, à la grande satisfaction des producteurs et des citoyens, et l'idée de consolider, voire d'accroître notre autonomie alimentaire a rapidement fait son chemin », a déclaré le président général de l'UPA, Marcel Groleau.

« L'autonomie alimentaire est un projet de société qui anime la population et qui mérite une réflexion approfondie. Où en sommes-nous, où voulons-nous aller et comment y arriver? Voilà le sens de cette démarche, qui se veut un rapprochement positif entre le monde agricole et les citoyens, en vue de créer de nouvelles solidarités, ainsi qu'une vision commune de notre avenir alimentaire », a complété Julie Caron-Malenfant, directrice générale de l'INM.

Au cours des prochains jours, des milliers de citoyens et de producteurs agricoles recevront une invitation à s'intéresser à la démarche et à soumettre leur candidature. Les premiers recevront l'invitation par courrier à la suite d'une sélection aléatoire par l'entremise des listes de Postes Canada. Les seconds seront sollicités par courriel par l'entremise de la liste des producteurs enregistrés au MAPAQ. Par la suite, les deux groupes sélectionnés par l'INM (composés chacun de 24 à 36 personnes) franchiront, de septembre à décembre, chacune des étapes prévues au Dialogue (lecture d'un document d'information; rencontres préparatoires et audition de spécialistes; délibérations et échanges entre panels, et adoption du contrat social). Des informations plus détaillées sur l'ensemble de la démarche, chacune des étapes et leur échéancier sont disponibles à l'adresse :
https://inm.qc.ca/dialogue-autonomie-alimentaire/.

Soulignons que l'INM assurera le secrétariat des activités et mettra à la disposition des participants une équipe de spécialistes en participation publique, en plus de coordonner les communications avec les panélistes, l'animation et l'analyse des activités. Par ailleurs, un comité aviseur composé d'experts de divers horizons s'assurera de la bonne orientation de la démarche. La composition de ce comité est également disponible sur le site de la démarche, dont le lien est indiqué ci-dessus.

Pour l'UPA, ce dialogue entre les producteurs agricoles et les citoyens, situés aux deux extrémités de la chaîne alimentaire québécoise, contribuera à faire évoluer auprès du public la question de l'autonomie alimentaire, incontournable pour la relance du Québec.


Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Une autre saison des sucres tourmentée

Une autre saison des sucres tourmentée
Semaine de relâche : une présence accrue des policiers

Semaine de relâche : une présence accrue des policiers
NOS RECOMMANDATIONS
Cas possibles de variant de la COVID-19 au sein de deux écoles de la région

Cas possibles de variant de la COVID-19 au sein de deux écoles de la région
Vaccination de masse : la campagne débutera le 15 mars en Estrie

Vaccination de masse : la campagne débutera le 15 mars en Estrie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada PILI mars 21
 
Me François Sylvestre
Jeudi, 25 février 2021
Le Choix d’un liquidateur : Une décision pas toujours si simple!

François Fouquet
Lundi, 22 février 2021
Entre Woke et Ward

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Musée Nature Science relache 2021
La Fondation Constance Langlois veut répondre à une demande grandissante Samedi, 27 février 2021
La Fondation Constance Langlois veut répondre à une demande grandissante
Entre Woke et Ward Par François Fouquet Lundi, 22 février 2021
Entre Woke et Ward
Le gouvernement veut plus d’activités pour les aînés Par Maxime Grondin Lundi, 22 février 2021
Le gouvernement veut plus d’activités pour les aînés
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut