Zoo voyage autour du monde 2020
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Réouverture de la piscine Mi-Vallon
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
MEMPHRÉMAGOG / Actualité
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Vendredi, 19 octobre 2018

Récompensé pour son implication



 Imprimer   Envoyer 
Depuis quelques années, M. Cristofanilli travaille fort afin que le ski de fond ait une belle visibilité en région (crédit photo: Jean Pinard).

Angelo Cristofanilli s'implique depuis maintenant cinq ans comme bénévole à l'ascension du ski de fond en Estrie avec le Club de ski de fond du Parc du Mont-Orford. Fier de contribuer au développement des jeunes, le résident d'Orford recevra le mois prochain le Prix Dollard-Morin à l'Assemblée nationale.

« Je ne m'attendais pas à ça du tout, confie le principal intéressé. On ne s'implique pas pour la reconnaissance. Quand on m'a mentionné qu'on allait m'attribuer ce prix, je me demandais qui avait soumis mon nom. Avec le recul, on se dit que c'est bien qu'une personne reconnaisse ça. C'est important de préciser que je ne fais pas ça tout seul. J'imagine que c'est l'ensemble de ce que j'ai fait qui m'a mené à recevoir ce prix. »

Depuis 26 ans, le gouvernement du Québec honore des bénévoles qui se sont démarqués par leur implication, leur passion et par la qualité de leur engagement en loisir et en sport. Le Conseil Sport Loisir de l'Estrie a indiqué récemment que le résident d'Orford natif de Montréal, Angelo Cristofanilli, sera le lauréat du Prix Dollard-Morin pour la région de l'Estrie. C'est donc dire qu'il succède à Jean Pinard, vice-président du Club de ski de fond du Parc du Mont-Orford, qui avait aussi reçu cet honneur l'année dernière.

Depuis quelques années, M. Cristofanilli travaille fort afin que le ski de fond ait une belle visibilité en région. Sa plus grande fierté : la négociation de la première piste de ski de fond sanctionnée par la Fédération internationale de Ski (FIS) à l'Université Bishop's de Lennoxville, laquelle est maintenant la seule université au Canada à avoir un parcours homologué capable d'accueillir des courses de classe mondiale.

« Ce qui m'impressionne le plus et dont je suis fier, c'est que j'ai été l'un des participants à la construction ou au développement des pistes à l'Université Bishop's, se réjouit celui qui est aussi membre du conseil d'administration de Ski de fond Canada. L'idée, c'est d'avoir oui une vitrine sur l'Estrie, mais aussi de faire en sorte que des jeunes aient l'opportunité de voir ce que ça veut dire faire du sport, aller à l'école au même moment et ce que ça peut amener à notre société. »

« Le bénévolat, c'est intéressant »

Angelo Cristofanilli n'a pas toujours eu ce désir de s'impliquer dans la communauté. C'est lorsque son fils Zachary a voulu faire partie de l'équipe Club de ski de fond du Parc du Mont-Orford qu'il a décidé de se lancer dans cette aventure.

« J'étais une personne qui était plus concentrée sur sa carrière, admet le lauréat du Prix Dollard-Morin. C'est vraiment le fait que mon fils ait décidé de s'impliquer là-dedans qui m'a amené à faire du bénévolat. On faisait quand même du sport la fin de semaine. »

« Zachary avait vraiment le désir de faire de la compétition de ski de fond, poursuit M. Cristofanilli. Je n'ai donc pas eu le choix de m'impliquer. Ça m'a amené dans la région, forcément. Je réalise que la région est magnifique en termes de sens de communauté. C'est là que j'ai remarqué que faire du bénévolat, c'est pas mal plus intéressant. Ça me donne beaucoup plus en termes de fierté. Ça vaut la peine de déménager en région et mettre plus d'efforts là-dessus. Tu sais que ça va te donner quelque chose. »

Le ski de fond récréatif a toujours été une passion pour Angelo Cristofanilli. Ce qu'il apprécie dans son implication avec le Club de ski de fond du Parc du Mont-Orford, c'est de voir les tout-petits le samedi matin faire du sport dans le froid plutôt que de rester à l'intérieur.

« On veut sécuriser l'avenir du sport, commente Angelo Cristofanilli. On regarde comment on peut attirer les jeunes. La seule façon de le faire, c'est de créer des modèles. Il faut développer la jeunesse. On travaille tellement fort pour avoir une course d'envergure. »

Cette course d'envergure, c'est d'organiser un championnat canadien à l'Université Bishop's dans les deux ou trois prochaines années. « Ce serait génial, remarque le résident d'Orford depuis 10 ans. Ce serait une vitrine exceptionnelle pour la région et la communauté. Les gens savent qu'on est capables de produire quelque chose de qualité. On veut montrer ce qu'on pourrait faire avec un championnat canadien. »

M. Cristofanilli recevra son prix lors d'une cérémonie officielle qui aura lieu le 16 novembre prochain à l'Assemblée nationale.


Hyundai Sherbrooke Kona juillet 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Une 2e édition du magazine Memphrémagog...Vraiment!

Une 2e édition du magazine Memphrémagog...Vraiment!
NOS RECOMMANDATIONS
Marcher Compostelle...en Estrie

Marcher Compostelle...en Estrie
Un été tourmenté. Et pourtant…

Un été tourmenté. Et pourtant…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
Sarah Beaudoin
Dimanche, 2 août 2020
Ce qui se passe dans ma chambre à coucher

Daniel Nadeau
Mercredi, 29 juillet 2020
Écrire son histoire…

Jérôme Blais
Mercredi, 29 juillet 2020
La stabilité de l'élan

Yves Nantel
Mardi, 28 juillet 2020
La fonte du pergélisol; c'est du sérieux

François Fouquet
Lundi, 27 juillet 2020
Un été tourmenté. Et pourtant…

Jacinthe Dubé 21 juillet 20
Concours Écoloboutique aout 2020
Un cas de COVID force la fermeture des piscines et plages municipales Lundi, 27 juillet 2020
Un cas de COVID force la fermeture des piscines et plages municipales
Lydiane St-Onge : Ambassadrice du tourisme local Par Anita Lessard Mardi, 28 juillet 2020
Lydiane St-Onge : Ambassadrice du tourisme local
Laser Game Evolution : le défi de ramener la clientèle Par Anita Lessard Mardi, 28 juillet 2020
Laser Game Evolution : le défi de ramener la clientèle
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous