magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La patrouille verte reprend du service
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
CHRONIQUEURS /
La parole est aux ados!
Alexis Jacques Par Alexis Jacques

Jeudi, 5 septembre 2019

La définition de la redéfinition



 Imprimer   Envoyer 

Dans une culture populaire réductrice et amère règne entre autres la glorification de la redéfinition de soi. On nous dit de changer de peau, de tout laisser tomber.

Le problème, c'est que, bien trop souvent, les lecteurs de livres de développement personnel se réinventeront avant même de s'être trouvés. « Je veux repartir à zéro ». À mon humble avis, la quête identitaire d'une personne dure toute une vie. On remodèle celle-ci, certes, mais elle demeure un travail de longue haleine, étrangère à un modèle qui veut effacer tout ce que vous avez accompli pour, du jour au lendemain, devenir autrui. Jusqu'à quel point seriez-vous prêt à aller pour le devenir? Vous n'êtes pas autrui. Vous êtes unique, avez une seule personnalité, un seul vous. Cela ne cacherait-il pas un fond de comparaison excessive?

L'identité est donc façonnée interminablement. Ainsi, vouloir repartir à zéro, c'est comme délaisser le chemin parcouru toute une vie durant, essayer d'abandonner ce que vous êtes réellement. Une fois justement, à cette nouvelle case départ, vous tenterez de rebâtir, vous rebâtir, sans même avoir achevé l'œuvre de votre vie : vous. Reconstruire avant d'avoir fini de construire, réinventer, avant d'avoir inventé, redéfinir, sans être pleinement définis.

Convaincus à ce laïus. Au lieu de peaufiner, de bonifier, d'améliorer; il faut jeter sur-le-champ. Ce que vous avez réussi à créer et à comprendre vous concernant n'est plus de date, parce que vous êtes vendu aux deux premières pages d'un best-seller, qui a réussi à vous faire douter du bien-fondé de votre existence.

Quant à moi, j'essaierais d'explorer et de sortir dans ma zone de confort dans l'objectif d'en trouver plus sur moi, pas pour miraculeusement découvrir un autre moi. J'imagine que ce qui incite à la réinvention, c'est l'espoir soudain de pouvoir laisser un passé peut-être houleux derrière soi. Oui, je crois en le « regardez toujours devant », mais sans nécessairement abandonner les embuches. Je les veux comme récompenses, comme leçons de vie. Rester positif, oui, mais pas quitte à tout quitter. Plutôt, quitte à acquitter, quitte à se pardonner.


Genevieve Hébert, députée de Saint-Francois
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La conseillère en colère.

La conseillère en colère.
Récup Estrie modernise ses installations

Récup Estrie modernise ses installations
NOS RECOMMANDATIONS
Enfin nous avons une saison de golf!

Enfin nous avons une saison de golf!
Le Festival du Cinéma du monde de Sherbrooke migre sur le web

Le Festival du Cinéma du monde de Sherbrooke migre sur le web
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Quebecoise du Cancer mai20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sport Trans Action mai 20 vélo
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 3 juin 2020
Privatiser le bien public

François Fouquet
Lundi, 1 juin 2020
La conseillère en colère.

Claude Hébert
Lundi, 1 juin 2020
Comment gérer ses finances en temps de pandémie?

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 29 mai 2020
L’ABC de la nutrition à l’effort

Me Michel Joncas
Jeudi, 28 mai 2020
Coronavirus et libertés individuelles

Jérôme Blais
Mercredi, 27 mai 2020
Enfin nous avons une saison de golf!

JD 18 mai 2020
Concours Libre Expression juin20
Q&T Recherche dans la course au vaccin Par Anita Lessard Jeudi, 28 mai 2020
Q&T Recherche dans la course au vaccin
Enfin nous avons une saison de golf! Par Jérôme Blais Mercredi, 27 mai 2020
Enfin nous avons une saison de golf!
Le sens des mots : on ne sait jamais Par Daniel Nadeau Mercredi, 27 mai 2020
Le sens des mots : on ne sait jamais
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous