SAE novembre 2020
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Commerce Sherbrooke nov 2020
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 16 novembre 2020

C'est quoi le problème avec 2020?



 Imprimer   Envoyer 

Mais qu'est-ce qui se passe avec 2020? C'est quoi son problème?

20-20. Deux nombres qui nous situent dans le temps: les plus généraux millénaire et centenaire qui se collent aux plus précises dizaine et unité.

Alors, c'est ça? C'est l'union des deux nombres pareils qui dérègle tout? Comme un mariage consanguin qui donne un résultat génétiquement ébranlé?

En 19-19, l'année a vu la fin de la grippe espagnole.

Prenez une note et avertissez les gens qui vivront en 21-21! Je ne crois plus y être à ce moment!

La culture du soi, du faux et du n'importe quoi

Allez savoir ce qui se passe avec nous. Comme société, je veux dire!

Trump qui s'accroche au pouvoir comme un enfant qui fait le bacon et qui s'agrippe à tout ce qu'il trouve pour ne pas sortir du magasin de bébelles. Trop imbus de lui-même pour ne pas mesurer l'impact de ses paroles. De ses statuts sur Tweeter. Il sème la haine. Et sa semence est fertile (sans arrière-pensée de mon 'oncle, ni de jeu de mots plate...). 30 000 partisans de Trump dans les rues qui crient au scandale alors que tout ça n'est fondé sur rien. Rien d'autre, en fait, que le désordre mental qui afflige celui qui a toujours méprisé les loosers et qui se rend compte qu'il a perdu. 

Pourtant, après une bataille de mots solide entre lui et Obama, John McCain avait livré un touchant appel à l'unité en concédant la victoire au premier président noir américain. Sur la vidéo de l'événement, on entend bien les huées de la foule quand McCain mentionne le nom d'Obama. Mais il poursuit et, rapidement, la foule s'est tue. Un air de « ouin, y a ben raison » s'installe sur les visages. Comme quand René Lévesque a lancé son « si je vous comprends bien, vous êtes en train de me dire : à la prochaine fois! » en 1980, après le référendum perdu.

Je mets ici le lien pour voir cette courte vidéo de McCain. Un délice de respect. https://www.facebook.com/NowThisPolitics/videos/1004543326713774

Ah! S'il n'y avait que Trump!

Les insultes pleuvent et se tournent rapidement en menaces sur les médias sociaux concernant l'actuelle pandémie. Hallucinant!

Mais qu'est-ce qui se passe avec 2020?

Pourtant, les animaux de compagnie vivent une année de rêve! La SPA n'a presque plus de chats et de chiens en adoption! Le confinement a fait en sorte que les gens ont introduit plein de nouveaux chats dans leur vie! C'est bien la zoothérapie et tout! J'applaudis! Mais la nouvelle est précédée d'autres manchettes bien plus importantes : des cas d'enfants en détresse physique et psychologique; des centaines voire des milliers d'enfants en bas âge aux prises avec une anxiété chronique. Anxiété relationnelle, souvent, la pandémie affectant le quotidien des parents et les effets collatéraux sont immédiats; une anxiété qui se poursuit quand l'enfant réalise que son rôle est de performer. Plus et mieux, dans le plus de domaines possible...

Mais qu'est-ce qui se passe avec 2020?

Une chose. Une seule, je crois bien.

Je précise à ce moment-ci que ceci n'est pas une chronique numérologique un peu ésotérique. Pantoute!

Ça n'allait pas diable mieux en 2018 et en 2019.

Une chose diffère, à mon avis : la pandémie a tiré sur la couverture qui nous abritait toutes et tous. Qui nous procurait un faux sentiment de bien-être. Qui créait une sorte de pénombre qui faisait qu'on ne voyait pas trop la réalité autour.

Notre quotidien, depuis des années, est fait de performance. De vitesse. Il est basé sur la consommation. Vous savez, l'affaire, la patente qui va nous rendre plus heureux dès qu'on l'aura achetée? Autour, on voyait bien que ça clochait, mais quand on est sur l'erre d'aller, on regarde plus en avant que de côté.

Là, en 2020, c'est pas pareil.

La cadence a ralenti. Les exutoires faciles qui anesthésiaient notre esprit ne sont plus disponibles.

Là, en 2020, on voit plus clairement les visages de la pauvreté. Les disparités sociales. La haine qui circule comme jamais sur les médias sociaux. L'anxiété qui sort du placard, exacerbée par les épisodes de confinement.

Et si 2021 était un « wake-up  call » sur notre façon d'aborder notre filet social? Si la bienveillance s'invitait dans notre quotidien collectif?

Je sais, je sais...

On s'en reparle après le précieux vendredi fou...

 

Clin d'œil de la semaine

Pas plus de 25 personnes dans les lieux de culte. Toutes les centaines qu'on veut, en même temps, chez Costco et Walmart. La consommation est la nouvelle religion, faut croire...  


Hyundai Sherbrooke nov 2020-1
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le nom en « n » : un dossier subdivisé

Le nom en « n » : un dossier subdivisé
Bonheur préfabriqué

Bonheur préfabriqué
McDonalds Embauche Nov 2020 B
NOS RECOMMANDATIONS
Incohérence et incompréhension chez les propriétaires de bars sherbrookois

Incohérence et incompréhension chez les propriétaires de bars sherbrookois
Introduction par effraction: suspects à identifier

Introduction par effraction: suspects à identifier
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

SAE novembre 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du terroir 20 novembre 2020
 
François Fouquet
Lundi, 23 novembre 2020
Jamais. Et autres mots adaptatifs

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 novembre 2020
Le noir et le blanc

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Centre 24 juin portes ouvertes nov2020
Introduction par effraction: suspects à identifier Par Megan Foy Jeudi, 19 novembre 2020
Introduction par effraction: suspects à identifier
Incohérence et incompréhension chez les propriétaires de bars sherbrookois Par Megan Foy Vendredi, 20 novembre 2020
Incohérence et incompréhension chez les propriétaires de bars sherbrookois
Pièce sur Pièce: une douce découverte musicale Mercredi, 18 novembre 2020
Pièce sur Pièce: une douce découverte musicale
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous