La Grande Guignolee des Medias 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Sherbrooke aura son projet pilote pour la collecte du verre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Station Vacances 2019
CHRONIQUEURS / L'Agora
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau

Mercredi, 31 décembre 2014

Bye Bye la déprime!



 Imprimer   Envoyer 

Ce soir, nous serons plusieurs devant nos téléviseurs sur le coup de minuit à regarder le traditionnel Bye Bye de Radio-Canada pour nous faire raconter avec humour l'année 2014. Il n'y a pas de doutes que la politique occupera une large place. La classe politique s'illustre toujours, année après année, pour se ridiculiser.

Nous regarderons cette émission culte et nous rirons collectivement de nos travers avec nos familles et nos amis. Il reste cependant que 2014 aura été une année toute en demi-teinte et en contraste et à qu'il faut s'attendre à ce que 2015 ne nous fasse pas de cadeau. 2014, une année qui s'achève dans la morosité chez nous au pays de l'Austérité. Retour sur cette année...

Les catastrophes...

2014 aura jusqu'à la toute fin voulu que l'on se souvienne d'elle pour ses catastrophes. Il y a eu le terrible incendie de la nuit du 23 janvier dans un foyer pour personnes âgées de la municipalité de L'Isle-Verte, près de Rivière-du-Loup, où 32 personnes sont décédées. L'enquête nous a fait comprendre que cette catastrophe aurait pu être évitée avec la présence de simples gicleurs et si les petites municipalités avaient des services d'incendie plus appropriés que ceux dont elles disposent en ce moment. Mais tout cela couterait plus cher à tous...

L'année s'est achevée avec la nouvelle de la disparition d'un avion d'Air Asia avec 162 personnes à bord. L'avion, un appareil de type A320-200, faisait la liaison entre Surabaya, en Indonésie, et Singapour. Tard dimanche soir le 28 décembre, les recherches étaient suspendues à cause du mauvais temps. Un autre mystère de l'aviation contemporaine.

Les épidémies...

Sur le plan de la santé publique, l'année 2014 aura été marquée par la lutte au virus Ebola. Apparu en Guinée à la fin de décembre 2013, le virus Ebola aura fait selon un recensement de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) plus de 7 373 victimes parmi près de 20 000 cas recensés principalement au Liberia. En fait, le virus Ebola aura sévi au Liberia, à la Sierra Leone et dans une moindre mesure au Nigeria, au Sénégal et au Mali. Quelques cas ont été recensés en Espagne et aux États-Unis. On note que l'intérêt des Occidentaux pour cette épidémie s'est largement accru à la suite des quelques cas américains. Faut-il s'en étonner?

Les guerres...

La guerre civile en Syrie s'est poursuivie tout au long de 2014 faisant des milliers de victimes et, elle a débouché sur la création de l'État islamique qui constitue aujourd'hui le principal foyer terroriste dans le monde. Cela a eu des répercussions partout dans le monde obligeant le Canada à participer à l'effort international pour éviter la propagation du terrorisme dans le monde. Cela a aussi donné lieu à la naissance des loups solitaires chez nous qui ont, dans la foulée des tensions entre l'Occident et la frange radicale du monde arabe, commis des gestes désespérés envers des militaires canadiens. Un attentat au parlement du Canada mené par un loup solitaire a donné lieu à des gestes de bravoure et a révélé des failles importantes dans nos systèmes de sécurité. Cela a aussi redonné de l'élan à la question de la présence de l'islamisme radical chez nous. Intolérance en vue...

La destruction de Gaïa se poursuit...

2014 aura vu aussi s'approfondir les problèmes environnementaux qui confrontent l'humanité. Nous consommons toujours une fois et demie plus de ressources que la Terre peut en produire annuellement. La population mondiale continue d'augmenter. Elle passera de sept milliards aujourd'hui à neuf milliards en 2050. Cela posera d'énormes défis à l'humanité en matière de changements climatiques, de déforestation et d'alimentation. Pourtant, la conscience humaine fait du surplace en égard à ces problèmes. Les changements climatiques, en dépit d'une entente sur la réduction des gaz à effet de serre entre la Chine et les États-Unis, continuent de nous hanter. Il n'y a toujours pas de projet d'accord international sérieux à l'horizon. À cet égard, la rencontre de Paris en 2015 constitue notre dernier espoir pour éviter la catastrophe.

Les inégalités entre les riches et les pauvres s'accroissent...

Les plus récentes études démontrent que les inégalités entre les riches et les pauvres s'accroissent toujours. Le revenu des 10 % de la population les plus riches est 9,5 fois plus élevé que celui des 10 % les plus pauvres. Alors que dans les années 80, les plus riches ne gagnaient que sept fois le revenu des plus pauvres. Selon une étude de l'OCDE, ce creusement des inégalités entre les riches et les pauvres nuit à la reprise de la croissance économique. (Le Devoir 29 décembre 2014). L'idée largement répandue que le modèle de société issu de la révolution industrielle permet un mouvement ascendant de la croissance favorisant l'amélioration des conditions de vie de tous en prend pour son rhume. Même si chez nous les résultats sont moins alarmants, il n'en demeure pas moins que le pouvoir d'achat a diminué pour une première fois en 17 ans. Ces inégalités entre les riches et les pauvres de notre planète sont la source première de la fin du monde tel que nous le connaissons. Quand daignerons-nous leur accorder
notre attention?

Politique canadienne

La politique canadienne aura vu la remontée du parti libéral de Justin Trudeau, mais en cette fin d'année le gouvernement conservateur de Stephen Harper a repris de la vigueur dans les résultats des sondages. Thomas Mulcair chef du NPD, malgré un parcours parlementaire impeccable, a de la difficulté à s'imposer comme futur premier ministre. La vision harperienne du monde s'installe tout doucement dans notre décor et Stephen Harper est à une élection près de transformer de façon durable le Canada en un pays dans lequel plus de 60 % des Canadiens ne se reconnaissent pas. À suivre lors de l'élection de 2015...

Politique québécoise

Il n'y a pas de doute le plus déprimant de notre année nous le retrouvons en concentré sur la scène politique québécoise. Le gouvernement libéral de Philippe Couillard a failli à sa tâche de créer un vrai dialogue social sur notre modèle de développement basé sur l'État et la solidarité sociale. Prenant plutôt parti pour une vision néo-libérale du monde, Philippe Couillard et son gouvernement ont complété la rupture du Parti libéral du Québec avec son histoire de réformateur du Québec dans la tradition de Robert Bourassa. Sans référendum et sans consultation, Philippe Couillard a donné un nouveau pays aux Québécoises et aux Québécois, le pays de l'Austérité qui s'inscrit pleinement dans une vision harperienne du monde. 2015 permettra de voir si le Québec croit encore à un modèle de développement basé sur la solidarité et l'entraide ou s'il choisit plutôt la voie de l'individualisme égoïste. À suivre...

Bonne année tout de même...

Ce bilan impressionniste de notre année 2014 a un côté déprimant avouons-le. C'est néanmoins, le véritable état de situation. La bonne nouvelle c'est qu'en 2015, il ne sera pas difficile de faire mieux. Je nous souhaite donc une très bonne année 2015 et qu'ensemble nous disions Bye Bye la déprime de 2014...


Fondation Rock-Guertin 2019
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le Canada aujourd’hui

Le Canada aujourd’hui
Le fouillis de l’immigration

Le fouillis de l’immigration
NOS RECOMMANDATIONS
Travaux à surveiller cette semaine à Sherbrooke

Travaux à surveiller cette semaine à Sherbrooke
Zone Golf maintenant ouvert à Sherbrooke!

Zone Golf maintenant ouvert à Sherbrooke!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
Mieux conserver ses aliments pour moins gaspiller concours
barduchatnoir.com/evenements 4 DEC 2019
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 4 décembre 2019
Reconquérir le Québec

François Fouquet
Lundi, 2 décembre 2019
Ultimes indicateurs de performance

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 29 novembre 2019
Qualitarisme alimentaire, vous connaissez?

Un, deux… trois PARENTS ? Par Me Karine Bourassa Jeudi, 28 novembre 2019
Un, deux… trois PARENTS ?
34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans Lundi, 2 décembre 2019
34 chefs d'accusations Guillaume DUCLOS-FERLAND 21 ans
Un calendrier tout beau pour Magog Vendredi, 29 novembre 2019
Un calendrier tout beau pour Magog
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous