magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Soirée d’information et d’échanges sur le projet du Quartier Well Sud
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
SANTÉ ET BEAUTÉ / Santé et Beauté
Pierre-Olivier Pinard Par Pierre-Olivier Pinard

Vendredi, 31 mai 2019

L'épigénétique à la rescousse


Bien que la plupart de ces problèmes de santé soient liés directement au profil génétique de la personne, cette prédisposition n’est pas une condamnation.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photo: Google

Au Québec, et plus largement en Amérique du Nord, les gens meurent de maladie cardio-vasculaires et de complications liées au diabète plus que de toutes autres causes. Ils sont environ 4,8 millions affectées par l'une et/ou l'autre des conditions au Canada seulement.

Bien que ces données soient tristes, ce qui fait le plus réagir est que la large majorité de ces 4,8 millions de personnes pourraient vivre parfaitement en santé si leurs habitudes de vie étaient meilleures. Est-ce vraiment le cas ou bien est-ce que la génétique joue un rôle central ? Après tout, si toutes les femmes de ma famille souffrent de diabète, il serait probablement normal que ma sœur craigne d'en développer également ?

Bien que la plupart de ces problèmes de santé soient liés directement au profil génétique de la personne, cette prédisposition n'est pas une condamnation. En effet, même si une large portion de la famille de Jacques, 55ans, souffre de différentes maladies cardio-vasculaires, cet homme peut vivre parfaitement en santé pour le restant de ses jours s'il accumule suffisamment de facteurs épigénétiques.

Nous sommes tous à un carrefour de plusieurs chemins menant à différents problèmes de santé. Nos comportements nous font avancer sur ces chemins rapidement, lentement ou pas du tout. Si notre génétique favorise le diabète, notre chemin pour s'y rendre sera court. Aussi court soit-il, il faut tout de même emprunter ce chemin pour se rendre à la maladie. Prenez le temps de penser aux problèmes de santé qui courent dans la famille. Maintenant, est-ce que vous marchez ou peut-être même courez sur le chemin vers ces maladies ? Il est temps de ralentir puis d'arrêter, avec un peu de chance vous pourrez même reculer sur ces chemins dangereux.

Notre épigénétique a une influence beaucoup plus grande que notre propre génétique sur notre santé. Nous sommes donc le résultat de notre environnement et de nos choix. La fatalité n'a pas sa place dans le monde des maladies chroniques. Soyez bons et respectez votre corps puisqu'il est le seul que vous avez. Il saura vous récompenser au centuple et vous permettra de vivre longtemps et sainement.
Bougez, mangez, dormez, buvez, relaxez et ayez du plaisir sans nuire à votre santé.

 

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/maladies-coeur-canada-fiche-technique.html
https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-003-x/2014003/article/11909-fra.htm


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Prêt à courir

Prêt à courir
Cottage Waldorf

Cottage Waldorf
L'Écolo Boutique 10 juin 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Réformer le mode de scrutin

Réformer le mode de scrutin
Mon nom est lesbienne, mais vous pouvez m’appeler Sarah

Mon nom est lesbienne, mais vous pouvez m’appeler Sarah
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

CONCOURS - Les Éditions La Presse - TENDRE VERS LE ZÉRO DÉCHET
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 14 juin 2019
Pour mieux comprendre le diabète de type 2...

L'esprit entrepreneurial partagé pour et par les jeunes Par Anita Lessard Mercredi, 12 juin 2019
L'esprit entrepreneurial partagé pour et par les jeunes
Mon nom est lesbienne, mais vous pouvez m’appeler Sarah Par Sarah Beaudoin Lundi, 10 juin 2019
Mon nom est lesbienne, mais vous pouvez m’appeler Sarah
Finale Blues – Bruins : match décisif mercredi soir Par Robert Legault Lundi, 10 juin 2019
Finale Blues – Bruins : match décisif mercredi soir
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous