1077 Printemps 20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La ville de Sherbrooke ferme ses écocentres
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
VEF Mars 2020
ACTUALITÉS / Estrie
Anita Lessard Par Anita Lessard

Jeudi, 26 mars 2020

Le SANC bien présent pour les immigrants en ces temps incertains


Comme tous les québécois affectés par la crise, plusieurs expriment des angoisses en lien avec la perte d'un emploi, leur statut étant parfois précaire, ou en attente d'être officialisé. La peur de ne pas être admissible aux différents programmes d'aide est palpable chez plusieurs.

 Imprimer   Envoyer 
crédit image: Ville de Sherbrooke

Avec tout ce qui ce passe en cette ère du COVID-19, les nombreux et rapides changements exigés des autorités peuvent bouleverser la dynamique sociale et familiale. Cette nouvelle réalité a un impact aussi important sur les nouveaux arrivants qui font déjà face au défi de l'adaptation en terre québécoise, en plus de s'inquiéter du sort de leurs proches, restés dans leur pays d'origine.

Même si ses bureaux ont dû être fermés, le Service d'aide aux néo-canadien est très sollicité ces derniers jours pour répondre aux diverses interrogations de leur clientèle. Sa directrice générale, Mercedes Orellana ne cache pas que son organisme est soumis à un barrage de questions, allant des mesures sanitaires à adopter, aux annonces fiscales présentées par les gouvernements. « Le problème c'est la compréhension des consignes pour ceux qui sont encore en apprentissage, ou pour qui le français est plus difficile comme langue, la situation n'est pas toujours évidente à suivre. » Elle souligne que les interprètes de l'organisme sont toujours en service pour aider les gens qui ont besoin d'éclaircissements pour une meilleure compréhension des directives.

Comme tous les québécois affectés par la crise, plusieurs expriment des angoisses en lien avec la perte d'un emploi, leur statut étant parfois précaire, ou en attente d'être officialisé. La peur de ne pas être admissible aux différents programmes d'aide est palpable chez plusieurs. « Qu'est-ce qui va se passer avec moi; est-ce que j'ai droit à l'assurance-chômage? Aux autres programmes que le gouvernement a annoncés? Les questions sont beaucoup en lien avec la sécurité financière », mentionne Mme Orellana.

La relâche scolaire a aussi été l'occasion pour des familles entières d'aller passer leurs vacances à l'étranger. Le retour de voyageurs revenant de pays plus gravement touchés par la pandémie suscite beaucoup d'inquiétude pour ceux qui les côtoient, ou qui ont été en contact avec eux avant les mesures de confinement. « L'important c'est de rendre accessible l'information pour que la personne comprenne clairement et sache quoi faire à son retour », ajoute la directrice du SANC. Mme Orellana fait aussi mention du fait que l'accueil de réfugiés a été suspendu par le gouvernement canadien, la dernière famille étant arrivée à Sherbrooke à la mi-mars.

Une autre grande préoccupation tourne autour de la suspension des cours dans les établissements scolaires. L'éducation est très valorisée par la majorité des immigrants qui ont choisi de s'installer au Québec afin d'offrir un avenir meilleur à leur famille. Non seulement pour leurs enfants, mais aussi pour ceux et celles qui effectuent un retour sur les bancs d'école, explique Mercedes Orellana. « Pour les adultes qui choisissent de se réorienter, sachant pertinemment qu'ils ne pourront pas pratiquer leur profession ici, c'est un arrêt qui ne tombe pas bien.»

La solidarité demeure, malgré les circonstances, le ciment qui unit les gens séparés physiquement, sans l'être socialement. « Les personnes se parlent dans les communautés; le bouche à oreille est très efficace. Quand il y a quelqu'un qui comprend le message, le téléphone fonctionne très bien! », ajoute Mme Orellana avec humour. Elle indique que des services d'aide psychologique sont aussi mis à disposition par l'intermédiaire des intervenants du SANC, pour ceux qui en exprimerait le besoin. Une chaîne téléphonique a été mise en place pour s'assurer du bien-être de la clientèle.

Malgré les événements, Mme Orellana est confiante de voir tout ce beau monde traverser la crise pour poursuivre leur rêve d'intégration. « Ils sont très résilients! Comme pour plusieurs, ils ont connu des situations stressantes comme la violence organisée, la guerre; le premier réflexe de l'être humain est de se protéger. »

sanc-sherbrooke.ca

 


1077 Printemps 20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La ville de Coaticook assouplit le fardeau fiscal de ses citoyens

La ville de Coaticook assouplit le fardeau fiscal de ses citoyens
La ville de Sherbrooke adopte des mesures d'aide pour ses citoyens

La ville de Sherbrooke adopte des mesures d'aide pour ses citoyens
Recup Estrie mars20
NOS RECOMMANDATIONS
La ville de Sherbrooke adopte des mesures d'aide pour ses citoyens

La ville de Sherbrooke adopte des mesures d'aide pour ses citoyens
Le SPS en état d'urgence

Le SPS en état d'urgence
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

HS Mars 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remises Gagnon mars 2020
 
François Fouquet
Lundi, 30 mars 2020
Tous dans le même bateau

Daniel Nadeau
Mercredi, 25 mars 2020
L’occasion fait le larron…

Isabelle Simoneau
Mardi, 24 mars 2020
De la musique pour garder le moral

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
L’occasion fait le larron… Par Daniel Nadeau Mercredi, 25 mars 2020
L’occasion fait le larron…
La ville de Sherbrooke adopte des mesures d'aide pour ses citoyens Mardi, 24 mars 2020
La ville de Sherbrooke adopte des mesures d'aide pour ses citoyens
Faire sonner les cloches pour donner de l'espoir Mardi, 24 mars 2020
Faire sonner les cloches pour donner de l'espoir
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous