Outlook 2010. Ce n’est pas que je ne vous aime plus, bien au contraire." /> Outlook 2010. Ce n’est pas que je ne vous aime plus, bien au contraire.">
Accueil  |  Partenaires  |  Contactez-nous  |  Ajouter favoris  |  Télécharger notre Kit Média Suivez-nous sur      
 
6°C
détails
Diffuser votre offre d’emploi
www.netrevolution.com

ESTRIEPLUS.COM  |  SHERBROOKE  |  COATICOOK  |  LE GRANIT  |  LES SOURCES  |  MEMPHRÉMAGOG  |  VAL-SAINT-FRANCOIS  |  JOURNAL HAUT-SAINT-FRANÇOIS
Actualités
Estrie
Sports
Arts et spectacles
Affaires
Estrie en photos
Cahiers
Automobiles
Santé-Mieux-Être
Cinéma / DVD
Construction
Entreprises d'ici
Immobilier
Chroniques
Deux mots à vous dire
Activités physiques
Jardin et fleurs
Passer le flambeau
L'Agora
Immobilière
Info-Pratique
Méteo
Médias sociaux
Horaire cinéma
Horoscope
Loterie
Liens utiles
Journaux Locaux
Le Haut-Saint-François
L’écho de Compton
Le Papotin
Journal D'une Rive à l'autre
RÉPERTOIRE
TECHNO
Nelson Dumais Par Nelson Dumais

Lundi, 16 juillet 2012
Passer pour con avec Outlook 2010

16 juillet 2012


 Imprimer   Envoyer 
Cher Monsieur Microsoft,

Je vous écris pour vous dire que je fais tout en mon pouvoir pour ne plus utiliser votre logiciel de courriel, Outlook 2010. Ce n'est pas que je ne vous aime plus, bien au contraire. C'est que l'actuelle mouture de ce logiciel dans lequel je clique pourtant depuis quinze ans ne veut absolument plus se plier à ma volonté. Il s'obstine, il me tient tête, il me fait suer, il me fait éructer. Pour tout dire, son interface dont la logique m'échappe m'assombrit le caractère, moi dont la sainte patience est proverbiale.

Depuis un mois, sachez, monsieur Microsoft que tout le courriel en provenance du iCloud d'Apple, ce compte IMAP qui gère l'adresse publique «ndumais@me.com», se retrouve affiché dans l'interface d'Outlook 2010 en caractères gris consomption biffée d'un trait que l'on appelle «strike-through» dans les forums d'aide. Cela signifie qu'à chaque rafraîchissement, votre imbécile de produit fait disparaître pour de bon ces messages, «pour de bon» dans le sens d' »irrécupérable », de « kaput ad perpet », de « terminado-mon-Jos ».

Cela me force à me dépêcher de les réhabiliter, un à un, aussitôt que je les aperçois (clic de droit sur le titre du courriel et sélection du menu «Restaurer»). À défaut, pfffoooo ! Il me faut alors écrire aux auteurs des courriels, c'est-à-dire à ceux dont je me souviens, pour leur redemander de me les transmettre. C'est vous dire, en termes publiables, comment j'ai l'air du cordonnier mal chaussé ou, en termes déplorables, comment votre produit de merde me fait passer pour le roi des cons !

Ce qui a d'embêtant, c'est que mon compte Gmail, un IMAP lui aussi, ne se comporte pas ainsi. Pourtant, il est configuré exactement comme celui du iCloud. Mêmes crochets aux mêmes endroits. J'en conclus donc que c'est quelque chose de particulier entre Outlook 2010 et iCloud, quelque chose d'apparemment haineux et sournois. Pourtant, la config de mon compte iCloud dans ma version d'Outlook 2010 est exactement celle que l'on peut trouver dans les forums d'aide, une config qui a fonctionné adéquatement jusqu'au mois dernier. Idem pour les paramètres dans ma console Web du iCloud.

Voilà pourquoi, ce matin aux aurores, j'ai entrepris de me libérer. Comme un mal de dos de catégorie GBH (gros bobo d'homme) m'empêche d'aller jouer dehors, j'ai décidé de m'épingler un carré rouge et de régler le foutu problème. Hélas !, au bout d'une quarantaine de minutes de ravaudage dans Google, je n'ai rien trouvé d'utile.

Ce que voyant, je me suis un peu énervé et j'ai décidé d'installer Thunderbird 13.0.1, un gratuiciel Mozilla qui s'est mis à ronronner comme une vraie petite bénédiction et qui a immédiatement reconnu mon compte iCloud, lui. Malheureusement, malgré ses finesses, ses gentillesses et ses délicatesses, cette petite merveille de l'Open Source a refusé d'importer les courriels Outlook 2010 stockés dans mon compte POP sous prétexte que ce dernier n'était pas le « client de courriel par défaut » alors qu'il l'était depuis toujours. Enrageant !

Dans un forum, on m'a expliqué qu'il s'agissait d'une lubie particulière à cet idiot de Thunderbird 13 et qu'il était possible de la contourner grâce à une manip à escale. Au lieu d'aller directement d'Outlook 2010 à TBird, il fallait passer par Gmail et y importer le contenu d'Outlook. Cela fait, il devenait aisé de tout repomper dans le produit Mozilla. J'ai tenté de le faire, mais un message de Gmail m'a soutenu qu'il faudrait deux jours pour y arriver. De toute façon, vous avez vu l'interface de Gmail (illustration qui suit)? Plus laid, tu meurs, et moins convivial, il faut être ceinture noire en informatique. C'est du néostalinisme laid comme les sept péchés capitaux.

Je vous vois sourire de ravissement, monsieur Microsoft. Mais vous avez tort. Gmail n'est que laid. Votre produit, lui, il fait pire. Vous lui avez concocté le format PST pour ses courriels et vous nous avez imposé ce format propriétaire que vous seul comprenez. J'ai beau avoir une archive PST de quasiment 2,5 Go pour tout mon courriel, TBird ne la voit même pas.

Je continue ! Voilà-t-y pas qu'en fouinant, je suis tombé sur un utilitaire conçu justement pour passer d'Outlook à TBird, alléluia !, un petit produit appelé Google Apps Migration for Microsoft Outlook. Génial, me suis-je dit. Je l'ai vivement installé et, charmé par son étonnante convivialité, j'ai entrepris de transférer mon courriel PST. O joie fébrile !

Évidemment, la réalité m'a rattrapé au bout d'une minute : la procédure a très rapidement basculé en mode néostalinien. J'ai dû me documenter sur ce fameux «Panneau de configuration de Google Apps». J'y suis même parvenu. Mais ce que j'y ai découvert n'avait pas grand-chose en commun avec un rare fichier d'aide que j'ai débusqué sur la Toile. J'ai donc dû jeter la serviette.

Comme il est plus que l'heure de mettre mon papier en ligne, je dois arrêter mes recherches de solutions quitte à les reprendre au prochain mal de dos. Ce qui m'amène à conclure que vous me retenez prisonnier. En presque six heures de travail sérieux, je n'ai pas été capable d'abandonner votre cage dorée. Mais ce n'est que partie remise. Soyez assuré que je vous tiendrai informé dès que j'aurai réussi mon transfert. Car je le réussirai !

D'ici là, prospérez bien, monsieur, et mes hommages à votre dame.



 Imprimer   Envoyer 

PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...   

Sports Trans-Action inc.
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 23 avril 2014
Techno-fascisme 2.0

Myriam Keyzer
Mardi, 22 avril 2014
Émerger hors de nos sépulcres - Heureuses Pâques à tous!

APCHQ Estrie
Mardi, 22 avril 2014
Crue printanière : inspectez le système de drainage de votre maison

Geneviève Gagné
Mardi, 22 avril 2014
Olivier Dion éponyme

François Fouquet
Lundi, 21 avril 2014
Esprit critique

La Maison du Cinéma
Jeudi, 17 avril 2014
Festival cinéma du monde de Sherbrooke : première édition exceptionnelle

Jardin Eden
Mercredi, 16 avril 2014
Jour de la Terre, développement durable!

Auto123.com
Vendredi, 11 avril 2014
Nissan Pathfinder hybride 2014 : choisir la bonne voie


Vieux Clocher de Magog

MARTIN PERIZZOLO
Q (18 ans et +)
VENDREDI ET SAMEDI 25-26 AVRIL 2014

Théâtre Centennial

Orchestre symphonique des jeunes de Sherbrooke

Samedi 10 mai, 19 h 30
INSCRIPTION INFOLETTRE

Courriel:


  Copyright 2014 Estrieplus.com  | Notes Légales  | Sitemap |  logo xml  

Membre du groupe : dejavendu.com - avisdedeces.ca - 123matching.com - calendrierplus.com - concoursplus.com - clic2go.com - zipjobs.ca - radioactif.com