magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Arrestation pour braquage d'arme
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
SPORTS / Régionaux
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Lundi, 17 septembre 2018

Un groupe de leaders incontournable



 Imprimer   Envoyer 
L'entraineur-chef Stéphane Julien, en compagnie du directeur général Jocelyn Thibault et des quatre assistants-capitaines.

Lorsqu'est venu le temps pour l'entraineur-chef du Phoenix de Sherbrooke, Stéphane Julien, de nommer son capitaine avant le début de la saison, il n'a pu arrêter son choix sur un seul candidat. Il a plutôt opté pour quatre leaders incontournables dans son équipe.

Le Phoenix de Sherbrooke comptera dans son alignement en début de saison quatre assistants-capitaines. Devant la perspective où l'organisation accueille 14 nouveaux joueurs cette année, l'entraineur-chef Stéphane Julien a décidé de former son groupe de leaders de Félix Robert, Benjamin Tardif, Samuel Poulin et Alex-Olivier Voyer.

« Notre capitaine et nos assistants-capitaines de la saison dernière sont partis, explique le pilote sherbrookois. Je ne voulais pas mettre de la pression sur un seul joueur en le nommant capitaine. Pour moi, c'était un choix logique que ces quatre-là puissent faire un meilleur groupe ensemble. C'était une question de ne rien échapper et de laisser le temps à ces joueurs de montrer leur leadership à l'équipe puisqu'ils n'ont pas eu la chance de le faire dans le passé à cause des joueurs plus vieux. »

Selon Stéphane Julien, les joueurs qu'il a choisis dans son groupe de leaders ont tous quelque chose de différent à offrir. « [Alex-Olivier] Voyer inspire le respect et il est verbomoteur dans le vestiaire, remarque-t-il. Quand il parle, il est écouté. [Félix] Robert inspire la détermination par son vécu. Samuel Poulin, c'est un gars qui est professionnel. Il est souvent dans le gym, il travaille beaucoup sur la glace et fait souvent de l'extra. Benjamin Tardif, c'est un gars sur la tâche. Tout ce qui doit faire correctement, il le fait très bien. Il est intense dans les pratiques. »

Aux yeux de l'entraineur-chef, toutes ces qualités mises ensemble font un bon capitaine. «Je pense que même en faisant le tour des joueurs, on ne peut pas dire qu'on avait un capitaine sur-le-champ, note-t-il. Pour moi, ces gars-là doivent apprendre là-dedans et je pense qu'à quatre, c'était plus facile. Dans leur progression, je pense qu'ils sont rendus avec des forces individuelles qui font que ça fait un groupe solide avec différentes qualités. C'était important pour nous de voir ça.»

Alex-Olivier Voyer cumule beaucoup d'expérience dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Félix Robert possède un an et demi de bagages alors que Benjamin Tardif a déjà deux années derrière lui. Pour sa part, Samuel Poulin a vécu son baptême la saison dernière et cette année en sera une importante pour lui.

Stéphane Julien n'est pas fermé à l'idée de nommer un capitaine aux Fêtes. Il ne veut toutefois pas mettre de pression sur ses joueurs. « On pourrait possiblement prendre une décision pour le futur, admet-il. Ce n'est par contre pas une course politique. Je dis aux gars de ne pas essayer d'en faire plus parce qu'on pourrait nommer un capitaine. Tout le monde à ses forces et doivent les montrer aux joueurs. Je ne cherche pas à dire que tel joueur en a fait plus qu'un autre. Des fois, ça vient tout seul. On verra par étape aux Fêtes si on sent le besoin d'avoir un capitaine. »


  CONSULTER L'ALBUM PHOTO
Hyundai Sherbrooke juillet 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un fonds pour les entreprises en milieu rural

Un fonds pour les entreprises en milieu rural
Un road trip aux saveurs locales au Cœur des Cantons : le début d’une belle collaboration entre trois territoires des Cantons-de-l’Est

Un road trip aux saveurs locales au Cœur des Cantons : le début d’une belle collaboration entre trois territoires des Cantons-de-l’Est
NOS RECOMMANDATIONS
Sherbrooke et Magog, à vos rasoirs!

Sherbrooke et Magog, à vos rasoirs!
L’an 2 du projet artistique Cultures croisées :  L’art, la terre et les racines

L’an 2 du projet artistique Cultures croisées : L’art, la terre et les racines
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos_juin2020
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 10 juillet 2020
J’ai pris 10lbs depuis le début de la pandémie

Daniel Nadeau
Mercredi, 8 juillet 2020
Le grand déboulonnage…

Alexis Jacques
Mardi, 7 juillet 2020
Chronique en rappel - Nous avons peur!

Jérôme Blais
Mardi, 7 juillet 2020
Pluie pas pluie j’y vais !

Sarah Beaudoin
Lundi, 6 juillet 2020
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité

François Fouquet
Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir

Jacinthe Dubé 5 juin20
Concours Ma bucket list
L’an 2 du projet artistique Cultures croisées :  L’art, la terre et les racines Par Daniel Campeau Samedi, 4 juillet 2020
L’an 2 du projet artistique Cultures croisées : L’art, la terre et les racines
Les clichés du miroir Par François Fouquet Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir
Sherbrooke et Magog, à vos rasoirs! Mercredi, 8 juillet 2020
Sherbrooke et Magog, à vos rasoirs!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous