Classique Pif Portes Mackie 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Soirée d’information et d’échanges sur le projet du Quartier Well Sud
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Club de Golf Longchamp 4 juin 2019
SPORTS / Régionaux
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Vendredi, 31 août 2018

Les Championnats canadiens vont bon train



 Imprimer   Envoyer 
Au total, quelque 2000 athlètes auront pagayé sur le lac des Nations d’ici la fin de l’événement.

Les Championnats canadiens de canoë-kayak de vitesse suscitent beaucoup d'intérêt depuis le début de leurs activités à Sherbrooke. Les encouragements dédiés aux athlètes sont nombreux le long du lac des Nations, et les courses s'enchaînent les unes à la suite des autres. Même si le comité organisateur a dû jongler par moment avec les caprices de Dame nature, il affirme que tout se déroule correctement.

« Le déroulement va bien jusqu'à maintenant, et ce, malgré des pépins avec la météo, affirme Nicolas Lemay, président du Club nautique de Sherbrooke et président du comité organisateur des Championnats canadiens de canoë-kayak de vitesse. Ce sont des choses qu'on ne peut pas contrôler. Quand on a eu l'orage, on a fait évacuer le lac en conséquence. Après l'orage, on a repris les courses et on a fini la journée avec un peu de retard. C'est la même chose pour aujourd'hui avec la brume ce matin. On a attendu que le soleil se lève pour que les courses démarrent. On va repousser la fin des courses en fin de journée. Tout se déroule correctement. »

La fébrilité pour les Championnats canadiens de canoë-kayak de vitesse est bien présente au parc Jacques-Cartier et sur le lac des Nations depuis le 28 août. On peut entendre l'encouragement de la foule et percevoir cet amour pour le sport. Même s'il ne peut confirmer le nombre de visiteurs pour le moment, M. Lemay estime à plusieurs les personnes qui sont venues sur le site pour regarder les compétitions.

« Pour les gens, avoir un site comme ça en plein milieu de la ville, c'est enchanteur, remarque-t-il. Ça fait longtemps que je le dis qu'on a un beau site. Les gens sont capables de l'apprécier. Je pense que la façon dont on a organisé le site, c'est bien apprécié aussi. C'est fonctionnel et optimisé pour tout le monde. Le parc est plein de bateaux. C'est super le fun à voir. »

Compétitionner à la maison

Les courses s'enchaînent les unes à la suite des autres depuis le début des Championnats canadiens de canoë-kayak de vitesse. Au total, quelque 2000 athlètes auront pagayé sur le lac des Nations d'ici la fin de l'événement.

Au moment d'écrire ces lignes, le Club nautique de Sherbrooke n'a pas réussi à grimper encore sur le podium. Cependant, M. Lemay estime que l'équipe de compétition est tout de même satisfaite de ses performances. « Le sport, c'est quelque chose qui est ingrat, admet-il. Tu peux être bien prêt et penser que tu vas faire la meilleure performance de ta vie. Tu peux avoir aussi un petit pépin qui fait que ça ne fonctionne pas. Je pense que selon les objectifs du Club, ça va bien. On a eu de belles performances selon les objectifs qui étaient fixés. Déjà que nos athlètes se soient rendus ici, c'est une bonne étape. »

L'athlète sherbrookois Zacharie Lauzière-Fitzgerald, membre de l'équipe nationale et du Club nautique, sera en compétition aujourd'hui et demain. Bien qu'il y ait toujours un stress avant chaque course, il se dit prêt à performer. « J'ai grandi avec les compétitions puisque je fais ça depuis environ 10 ans, affirme-t-il. Je sais que j'ai fait les efforts et le travail avant. Pour moi, j'ai moins de stress. Je ne peux rien changer maintenant pour gagner. Tout a été fait avant et j'en suis fier. Oui, il y a la compétition, mais c'est aussi une semaine où on se rassemble pour l'amour et le plaisir du sport. »

De son côté, l'athlète originaire de Sherbrooke Lissa Bissonnette, qui compétitionne au niveau international, revient récemment des Championnats du monde qui se déroulaient au Portugal. Malgré la fatigue, elle a tout de même réussi à terminer 3e au K-1 200 m et 2e au K-1 1000 m.

« C'est très spécial de compétitionner à Sherbrooke parce que j'ai des amis du secondaire et des professeurs qui viennent me voir, indique-t-elle. J'ai aussi de la famille ici et j'avais vraiment hâte de revenir. »

« Je voulais vraiment avoir du plaisir et retourner aux sources, ajoute-t-elle. C'est vraiment une compétition où on peut vraiment inspirer le plus possible la future génération. Le site est phénoménal. Toute la ville s'est vraiment impliquée. La plupart des compétiteurs sont vraiment contents d'être à Sherbrooke et de voir à quel point la ville est active. »


  CONSULTER L'ALBUM PHOTO
Karting Orford
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Les trois singes : Ni vu, ni entendu, mais tut…

Les trois singes : Ni vu, ni entendu, mais tut…
La saison de baseball débute ce weekend en région

La saison de baseball débute ce weekend en région
NOS RECOMMANDATIONS
Mon nom est lesbienne, mais vous pouvez m’appeler Sarah

Mon nom est lesbienne, mais vous pouvez m’appeler Sarah
Lancement de la saison des activités touristiques 2019 dans la Vallée de la Coaticook

Lancement de la saison des activités touristiques 2019 dans la Vallée de la Coaticook
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
CONCOURS - Les Éditions La Presse - TENDRE VERS LE ZÉRO DÉCHET
La Fête du Lac des Nations prévente65 2 juillet 2019
 
François Fouquet
Lundi, 17 juin 2019
Fascinant comportement humain

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 14 juin 2019
Pour mieux comprendre le diabète de type 2...

Hyundai Sherbrooke mai 2019
Top 10 des véhicules à boîte manuelle 2019 Mardi, 11 juin 2019
Top 10 des véhicules à boîte manuelle 2019
Repêchage LHJMQ : La structure de développement du hockey estrien rapporte des dividendes Par Robert Legault Lundi, 10 juin 2019
Repêchage LHJMQ : La structure de développement du hockey estrien rapporte des dividendes
La rotation des hanches un élément clé pour la distance et la précision. Par Jérôme Blais Mardi, 11 juin 2019
La rotation des hanches un élément clé pour la distance et la précision.
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous