Rythme - Incroyable - oct 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Bris d’aqueduc Magog : interruption du service d’eau potable jusqu’à 21 h sur les rues Principale Ouest, du Lac et du Quai.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Blogue
Ameublement Brand Source Gilles Boisvert 23 octobre 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mercredi, 6 décembre 2017

Une clinique mobile pour la réussite des élèves



 Imprimer   Envoyer 
L’Université de Sherbrooke déploiera une clinique d’adaptation scolaire et sociale mobile en 2018 pour favoriser la réussite de bon nombre d’élèves aux prises avec des difficultés en mathématiques et en français dans quelque 48 écoles primaires de l’Estrie.

Plusieurs élèves éprouvent parfois des difficultés en mathématiques et en français. Afin de contribuer à leur réussite, l'Université de Sherbrooke déploiera une clinique mobile qui apportera un soutien orthopédagogique dans 48 écoles primaires de l'Estrie.

L'Université de Sherbrooke déploiera une clinique d'adaptation scolaire et sociale mobile en 2018 - grâce à un don de 500 000 $ du Groupe Banque TD - pour favoriser la réussite de bon nombre d'élèves aux prises avec des difficultés en mathématiques et en français dans quelque 48 écoles primaires de l'Estrie.

Cette annonce, dans le cadre de la campagne D'avenirs et de passions, viendra bonifier le nombre d'élèves reçus par la Clinique Pierre-H.-Ruel déjà bien établie depuis 1997 dans le programme du baccalauréat en adaptation scolaire et sociale de la Faculté d'éducation.

« Actuellement, on a une clinique qui est stationnaire, donc fixe, indique Patricia Marchand, responsable de la Clinique Pierre-H.-Ruel. On intervient auprès de 45 élèves par année depuis 20 ans. Même si ça roule bien, on a quand même des besoins qui ne sont pas encore répondus. On sait qu'il y a des élèves en difficulté qui ne sont pas touchés. Par la clinique mobile, on va justement pouvoir aller les aider et répondre à leurs besoins dans leur milieu. On pourra donc toucher presque le double d'élèves dans trois milieux auprès de trois commissions scolaires. »

En ce qui concerne les étudiants, ce projet permettra de bonifier leur expérience en milieu scolaire, ajoute Mme Marchand. « Ils seront dans le milieu de l'école et pourront comprendre le lien avec l'enseignant, le service d'orthopédagogie et les parents par exemple, note-t-elle. On pourra aussi avoir un suivi pendant une année complète, ce qu'on ne peut pas avoir dans les stages actuellement. »

Une expérience qui sera enrichissante

Tout ce projet, rendu possible grâce à une importante contribution du Groupe Banque TD, réjouit le recteur de l'UdeS, Pierre Cossette. « L'Université de Sherbrooke a toujours eu le souci de mettre les connaissances universitaires au service du public, souligne-t-il. Nous voulons aller encore plus loin en ce sens. C'est donc très stimulant pour nous de voir un donateur aussi important partager notre conviction que nos actions doivent apporter des bénéfices directs à la population. »

L'arrivée de cette clinique mobile permettra de rejoindre plusieurs élèves en difficultés, mais enrichira aussi l'expérience des futurs professionnels en milieu scolaire. C'est d'ailleurs ce qu'expliquent Sabrina Laquerre, Mélissa Leroux et Anne-Sophie Meunier, en 4e année du baccalauréat en adaptation scolaire.

« Ce projet va vraiment permettre aux futurs étudiants d'offrir un autre accompagnement et une autre vision aussi en ayant une intervention vraiment dans l'école pour l'élève, commentent-elles. Ce sera très enrichissant. Ça va permettre de voir l'orthopédagogie, un côté qu'on a parfois moins la chance de voir. C'est un beau projet et c'est encourageant de voir qu'il y a enfin du financement en éducation. »

« Étant donné que ça va être dans les écoles, il va aussi y avoir la collaboration avec l'équipe-école (psychologues, orthopédagogues), poursuivent-elles. On n'a pas toujours accès à ce type de service ici ou à la Clinique. Ce sera vraiment plus concret et multidisciplinaire. C'est positif aussi pour le développement de nos compétences. Ce sera bien enrichissant. »


Vieux Clocher Magog  22 octobre 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le cannabis récréatif permis dans les fumoirs des CHSLD

Le cannabis récréatif permis dans les fumoirs des CHSLD
Arrêté pour avoir en sa possession quelques plants

Arrêté pour avoir en sa possession quelques plants
NOS RECOMMANDATIONS
Partenariat unique entre l’OSS et le Salésien

Partenariat unique entre l’OSS et le Salésien
La police met fin à une série de vols qualifiés

La police met fin à une série de vols qualifiés
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
J & M Grégoire juin 2018
 
Sylvie L. Bergeron
Mardi, 23 octobre 2018
Sortir de sa zone de confort pour une bonne cause

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 23 octobre 2018
Le Cégep et l’éveil d’André Bernier

François Fouquet
Lundi, 22 octobre 2018
Joins-toi à moi !

René Dubreuil
Lundi, 22 octobre 2018
Les nouvelles rondes de René

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 19 octobre 2018
Plats d’automne à la mijoteuse

Jacinthe Dubé 18 oct 2018
Sherbrooke met la table 2018
Sommes-nous si différents? Par Cynthia Dubé Vendredi, 19 octobre 2018
Sommes-nous si différents?
Six questions à Fuso Par Cynthia Dubé Vendredi, 19 octobre 2018
Six questions à Fuso
Travaux de réparations d’urgence et aide aux sinistrés Par Cynthia Dubé Jeudi, 18 octobre 2018
Travaux de réparations d’urgence et aide aux sinistrés
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous