Club de Golf Manoir Des Sables
BlackMarketEstrie

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
VOYAGES & GASTRONOMIE
Découvrir le monde à la retraite
Expériences culinaires
Trucs du chef
Découvrir le monde
Découvrir les Cantons
www.radioactif.com
VOYAGES & GASTRONOMIE /
Découvrir le monde à la retraite
Liette Pellerin et Robert Deslauriers Par Liette Pellerin et Robert Deslauriers

Lundi, 23 janvier 2017

Notre deuxième famille, la Famiglia Romoli



 Imprimer   Envoyer 
Alda est la belle et élégante Italienne qui fait ses courses portant des vêtements griffés et des souliers et sacs à main Ferragamo.

Nous arrivons en Toscane, à Loro Ciuffenna pour un séjour de 6 semaines. Pour nous, cet endroit est attendu depuis longtemps. Ce sera notre troisième visite chez cette famille italienne. Les mots sont inadéquats pour décrire l'accueil chaleureux qui nous est réservé à chaque occasion, leur générosité sans pareil et les liens d'amitié que nous avons établis avec eux.

Le soir de notre arrivée, nous avons eu droit à un délicieux souper accompagné de mousseux et de bons vins de la Toscane. De succulentes pâtisseries et de bonnes huiles d'olive nous attendaient.

Avant de vous parler de notre séjour dans ce merveilleux petit village de la Toscane, permettez-nous de vous présenter les membres de cette famille que nous aimons tant. Vous comprendrez alors pourquoi nous avons toujours hâte de les retrouver.

Pour nous, les Romoli ne sont pas juste des amis, mais nous les considérons comme notre deuxième famille. Nous tenterons de vous faire connaître ces personnes qui nous sont si chères. Nous devons avouer avoir plus de facilité à décrire des endroits que nous visitons que des gens que nous aimons. Allons-y pour le mieux.

Giustina Romoli : la Mamma âgée de 93 ans demeure avec sa fille au quatrième étage de cette superbe bâtisse en pierres datant de 1869. Giustina s'est mariée en 1948 et a habité avec 4 autres familles pendant plusieurs années dans cette énorme maison. Elle a vécu 36 ans avec son mari. Le souvenir que nous avons de nos deux séjours précédents est de voir cette mamma descendre les marches des 4 étages presqu'à tous les matins, panier au bras, en route pour acheter fruits et légumes frais.

Cette chère Giustina qui cuisine d'excellentes sauces italiennes, avec des tomates Picadelli, qui nous offre des gnocchis maison, qui fait cuire les châtaignes sur son feu de cheminée et qui trouve que je ne mange pas assez, mais aime bien Robert parce qu'il finit toutes les assiettes qu'elle lui offre. Lors des fêtes de famille, c'est du ragoût et du canard à la porchetta avec ail et fenouil qui est à l'honneur.

Cette fois-ci, nous l'avons retrouvé plus fragile et en moins bonne santé ayant subi récemment subit une intervention chirurgicale. Malgré tout, elle était toujours belle, bien coiffée, bien vêtue et portait encore son petit collier. Une petite anecdote à son sujet : elle adore tremper son pain dans du coca-cola à la fin de son repas. Encore de belles années pour toi Giustina.

Alda Romoli : Alda la Bellissima. Alda, c'est la prof de latin à la retraite depuis 2001. Elle est l'enfant unique de la famille Romoli et c'est avec elle que nous avions réservé en 2011 pour la première fois un appartement dans sa maison avec Homelidays.com.

Dès le premier contact par courriel, le lien s'est fait. J'avais l'impression de parler à une amie...à une soeur. Depuis 2009, elle fait la location de deux appartements dans sa maison. Sa mère et elle occupent le 4e étage, Toscano habite au 3e étage, et les appartements à louer se trouvent sur les étages inférieurs.

C'est la troisième fois que nous venons habiter chez elle. L'accueil est hors de la normale, que ce soit elle ou Giustina qui cuisinent, très souvent un plat nous arrive pour nous faire goûter. Alda, parle le français, mais quand elle dit: " How are you ? " elle ne sait pas ce qu'elle vient de dire. À noter, de nombreux Polonais viennent habiter chez-elle, dû à un concours de circonstances. Elle dit qu'ils viennent de la Polynie. Tous les jours, elle s'informe sur notre bien-être et nous fournit beaucoup d'informations sur les endroits à visiter dans la région, ou sur les plats typiques de la Toscane. Souvent elle arrive à notre porte en chantant avec un plat de La Poppa Col Pomodoro.

Alda est la belle et élégante Italienne qui fait ses courses portant des vêtements griffés et des souliers et sacs à main Ferragamo. Lorsqu'on rencontre Alda, on a le goût de la respecter, de l'aimer et de vouloir revenir chez elle. Une certaine bourgeoisie se dégage de sa personnalité, mais combien attirante elle est de par sa chaleur humaine et sa générosité. Alda...Robert et moi, nous t'aimons beaucoup.

Toscano Romoli: l'oncle octogénaire d'Alda, le charmeur de ces dames. Lorsque vous regardez un film italien et qu'un mâle avec beaucoup de prestance, de savoir-vivre et de charme vous donne envie de mettre vos pantoufles sous son lit : eh bien pensez Toscano. À tous les jours, il passe devant notre porte et crie: Roobert! et procède à nous raconter où il s'en va ou ce qu'il a vécu avec des amis (es ) la veille.

La première semaine de notre arrivée à Loro Ciuffenna, il nous a invités à prendre le repas avec lui au Ristorante Il Pettirosso où nous avons été accueillis par son ami Guido Brogi. Toscano a des amis partout. L'accolade italienne est de mise comme le Ciao....Ciao....Ciao.....Nous sommes ensuite allés danser avec lui. Malgré son âge, il ne reste pas assis, il est toujours sur le plancher de danse avec beaucoup d'amies.

Qu'est-ce qui tient Toscano en forme à son âge ? Probablement un régime de vie équilibré : bonne bouffe, la siesta, pas beaucoup d'alcool, pas de cigarettes...et les femmes. Il voyage encore beaucoup avec sa Mercedez, connaît bien tous les beaux endroits de l'Italie, a toujours une anecdote à nous raconter sur les endroits que nous visitons. Il a un petit coup de coeur pour la Croatie, surtout Dubrovnik et son casino. Avant de prendre sa retraite, il a travaillé pour Louis de Poortere, Belgique, pendant 26 ans.

Toscano: nous te respectons beaucoup et nous t'aimons bien. Ne change pas ...reste comme tu es.

Piero Spediti : l'ami de longue date de la Famille Romoli. Il est né à Loro Ciuffenna en 1925. Son père avait un atelier de forgeron dans la cour de la famille Romoli. L'art du fer était déjà présent dans le destin de l'enfant. Piero a grandi et étudié jusqu'à la 5e année. Il a dû arrêter l'école pour travailler à cause de la guerre italo-éthiopienne en 1935. C'est le moment où Piero qui n'était qu'un enfant est devenu apprenti dans l'atelier de son père.

Plus tard, il poursuivra ses études dans une école d'art, et y travaillera par la suite. Il forge des outils de travail pour les paysans, mais aussi des articles pour des clients spécifiques. Dans l'atelier de son père, il apprend la profession d'artisan, mais assimile aussi le goût pour l'art. Depuis plus de 80 ans, il réalise des oeuvres sur demande de particuliers ou crée des pièces d'art selon son imagination.

Tout le monde connaît Piero Spediti en Toscane: on l'apprécie et le côtoie pour sa pensée libérale, moderne et il est capable de parler de tous les sujets, même de la mort qu'il ne craint pas. On se déplace de très loin pour venir le rencontrer dans sa serre intellectuelle. Des architectes réputés lui donnent beaucoup de contrats.

De la fenêtre de notre cuisine, nous voyons Piero arriver à tous les matins dans sa vieille Panda verte pour venir oeuvrer dans son atelier. Durant notre séjour, Robert produira une série de photos de ses oeuvres. Piero, tu es un maître de l'art. Lors de notre deuxième visite, Piero nous a offert une de ses oeuvres: un double chandelier qui se trouve dans notre appartement à Montréal. Si nous vous parlons de Piero, c'est qu'il fait partie de la vie journalière de la Famiglia Romoli.

Bonne semaine et au prochain rendez-vous à Florence (Firenze) la ville d'art par excellence.

Lili & Deslo

 

 

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le CAB rend hommage à ses bénévoles

Le CAB rend hommage à ses bénévoles
L'ATCD sur le bord de la faillite

L'ATCD sur le bord de la faillite
NOS RECOMMANDATIONS
L’école Brébeuf présente la toute dernière bibliothèque libre-service

L’école Brébeuf présente la toute dernière bibliothèque libre-service
Souvenirs de juillet 1967

Souvenirs de juillet 1967
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

magasingeneral.com
Inscription Infolettre EstriePlus.com
MARCHÉ DE SOIR - Comptonales 2017
 
Anne Vaillancourt
Vendredi, 23 juin 2017
Vienne – À la quête du beau

Amélie Boulet et Alexandre Comtois
Vendredi, 23 juin 2017
California Love (2e partie)

René Dubreuil
Vendredi, 23 juin 2017
Les nouvelles rondes de René... en mode vacances!

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 16 juin 2017
Ce week-end, je sors avec mon père!

Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 9 juin 2017
Aliments anti-déprime

Louis Charland
Jeudi, 8 juin 2017
«Un maudit bon gars!»

bullescommunications.com
Mario Tessier
Clins d’œil pour la fin de semaine de la Saint-Jean Par Cynthia Dubé Samedi, 24 juin 2017
Clins d’œil pour la fin de semaine de la Saint-Jean
215 chats: la SPA a atteint sa capacité d’accueil Par Cynthia Dubé Jeudi, 22 juin 2017
215 chats: la SPA a atteint sa capacité d’accueil
Quoi faire avant de concevoir un bébé? Par Marie Fortier, spécialiste des bébés Jeudi, 22 juin 2017
Quoi faire avant de concevoir un bébé?
Besoin
d’informations
819.820.1545
Contactez-nous
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous