magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
SPORTS
Régionaux
Phoenix de Sherbrooke
Radioactif Forfait Internet mai 2018
SPORTS / Régionaux
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Lundi, 7 mai 2018

« Ce parcours est parmi les plus difficiles que j’ai courus »



 Imprimer   Envoyer 
Le pédiatre sherbrookois Sébastien Roulier (au centre) a monté sur le podium accompagné de deux autres Québécois.

Le coureur et pédiatre de Sherbrooke Sébastien Roulier a remporté ce week-end au Vermont l'épreuve de 80 km du Peak Bloodroot Ultra, grâce à un temps de 9 h. Il s'agit de l'un des plus difficiles parcours auxquels il a pris part.

Connu particulièrement pour ses défis 24 h au mont Orford, Sébastien Roulier prenait part au Peak Bloodroot Ultra pour la toute première fois, samedi. Il s'agissait d'ailleurs de sa toute première course en sentiers cette année. Sur la ligne de départ, ils étaient une vingtaine de coureurs, dont quelques Québécois. Au menu; une course remplie de défis.

« Le parcours était unique. Parmi les plus difficiles que j'ai courus, indique Sébastien Roulier. Une des sections du parcours était entièrement hors-piste, ce qu'on appelle du bushwhacking. Aucun sentier; que des drapeaux à suivre à travers une forêt dense, remplie de branches et de troncs d'arbre. À plusieurs endroits, on avait les pieds dans l'eau et dans la boue.Des ronces nous écorchaient la peau. Le soleil et la chaleur m'ont affecté dans la deuxième partie de la course, je suis bien content de l'avoir menée de bout en bout », poursuit le pédiatre sherbrookois qui a monté sur le podium accompagné de deux autres Québécois.

Une 2e course le lendemain

Le lendemain, Sébastien Roulier acceptait l'invitation d'une compagnie sherbrookoise qui l'invitait à prendre part au Demi-Marathon de Lévis. Invité par les concepteurs sherbrookois d'une poussette pour personne à mobilité réduite, son défi cette fois était de courir 21 km en poussant une personne à mobilité réduite, soit Marie-Michelle Fortin, de Chicoutimi.

« C'est une expérience enrichissante qui m'a permis d'oublier mes douleurs de la journée précédente, souligne ce père de trois enfants. Et que dire du bonheur que Marie-Michelle a eu à participer à la course. Une belle motivation pour compléter la course en 1 h 30 et une belle motivation dans mon parcours de coureur », conclut celui qui exerce le métier de pédiatre-intensiviste au CIUSSS Estrie-CHUS. Il est aussi professeur adjoint à la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke.

Jusqu'à présent, Sébastien Roulier a complété 55 marathons.


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Des joueurs de la LNH inspireront les plus jeunes

Des joueurs de la LNH inspireront les plus jeunes
Simon DuBois de retour sur la terre ferme

Simon DuBois de retour sur la terre ferme
NOS RECOMMANDATIONS
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke

Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke
Des élèves qui s’accrochent à l'avenir

Des élèves qui s’accrochent à l'avenir
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Refus global : la honte de l’oubli Par Daniel Nadeau Mercredi, 15 août 2018
Refus global : la honte de l’oubli
Momo Challenge: le SPS rassure la population Par Vincent Lambert Vendredi, 17 août 2018
Momo Challenge: le SPS rassure la population
11 Sherbrookois parmi l’élite du pays Par Vincent Lambert Mardi, 14 août 2018
11 Sherbrookois parmi l’élite du pays
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous