Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
J & M Grégoire
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 9 août 2018

Des patrouilleurs au service de la population



 Imprimer   Envoyer 
Depuis 19 ans maintenant, des patrouilleurs arborant un chandail rouge circulent à vélo dans Sherbrooke sur un réseau cyclable de 125 km afin d’assurer la sécurité des cyclistes (crédit photos: Destination Sherbrooke).

Depuis 19 ans maintenant, des patrouilleurs arborant un chandail rouge circulent à vélo dans Sherbrooke sur un réseau cyclable de 125 km afin d'assurer la sécurité des cyclistes. Crevaison, chaîne brisée ou embardée, ils sont là pour répondre aux besoins de tout le monde.

Chaque année, une cinquantaine de patrouilleurs volontaires sont formés et outillés pour assurer la sécurité des usagers du réseau cyclable à Sherbrooke, qui s'étend sur une distance de 125 km. Ils prodiguent les premiers soins, accueillent les touristes, réparent des problèmes mécaniques et rappellent la réglementation en cas de besoin.

« On est des préventionnistes, donc on n'est pas là pour la répression, explique Sylvain Roy, responsable de la patrouille à vélo de Destination Sherbrooke. On a une formation adéquate pour aider tout le monde. On est là pour parler aux gens et les informer sur la sécurité. On a aussi des conseils sur les activités à faire puisque la période touristique du réseau cyclable est du 24 juin au 15 août. Le quart voire même le tiers des cyclistes sont des gens provenant de plus de 50 km de Sherbrooke. Ils ont donc besoin de renseignements. »

Au printemps, les formations s'enchaînent les unes après les autres, que ce soit au niveau des premiers soins, de la mécanique ou du tourisme. « On peut réparer gratuitement entre autres des crevaisons et une chaîne cassée, soigner une blessure et nettoyer un vélo en cas d'embardée, rappelle M. Roy. La population locale de Sherbrooke nous connait et elle n'a pas peur de venir nous voir pour obtenir de l'aide. »

L'implication de patrouilleurs cible toute la population. La seule contrainte : être âgé de 18 ans et plus. Une journée de patrouille peut varier d'une personne à l'autre, mais l'engagement minimum est de pratiquer trois heures de vélo par semaine pendant la période de mai à octobre.

Une clinique au marché de la Gare

Ce samedi de 10 h à 15 h aura lieu au marché de la Gare une clinique de mécanique et sécurité à vélo où les patrouilleurs de Destination Sherbrooke, en collaboration avec la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), donneront divers renseignements sur la mécanique et la sécurité à vélo aux participants qui seront présents.

Cette année, le thème de l'activité porte sur le partage de la route vélo-auto. « Les statistiques des dernières années montrent qu'il y a énormément d'accidents vélo-auto où c'est rarement le cycliste qui s'en sort vainqueur, commente Sylvain Roy. La majorité de ces accidents-là auraient pu être évitables. C'est donc notre travail de rappeler la réglementation. »

Au fil des années, la clinique a permis aux patrouilleurs de se faire connaitre. « Le simple fait de savoir que des patrouilleurs circulent sur le réseau donne confiance aux personnes seules qui ont envi de faire du vélo. »

Rappelons que trois à quatre cliniques sont organisées chaque année par les patrouilleurs.

En bref pour 2017

4 307 heures totales d'implication bénévole;
2 945 heures de patrouille;
2 918 interventions, dont 1 017 actes d'information touristique;
795 personnes accompagnées par les patrouilleurs/18 excursions à vélo.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur

L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur
15 des 71 patinoires de Sherbrooke ouvertes!

15 des 71 patinoires de Sherbrooke ouvertes!
NOS RECOMMANDATIONS
Sept arrestations pour alcool au volant

Sept arrestations pour alcool au volant
Refrain de Noël: «tous les soirs, ce besoin de boire» en version plus santé!

Refrain de Noël: «tous les soirs, ce besoin de boire» en version plus santé!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Basta Communication novembre 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Jacinthe Dubé 29 nov 2018
Les spécialistes de l'électroménager decembre 2018
Des immigrants de Montréal accueillis à Sherbrooke pour de l'emploi Par Cynthia Dubé Jeudi, 6 décembre 2018
Des immigrants de Montréal accueillis à Sherbrooke pour de l'emploi
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans Par Vincent Lambert Jeudi, 6 décembre 2018
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay Par Vincent Lambert Mercredi, 12 décembre 2018
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous