Festival des traditions du monde 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Le Bureau d'arrondissement du secteur Mont-Bellevue ferme temporairement
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Val Estrie Ford juillet 2019
CHRONIQUEURS /
La parole est aux ados!
Alexis Jacques Par Alexis Jacques

Mardi, 5 février 2019

Démocratiser la politique



 Imprimer   Envoyer 
Le jeune chroniqueur Alexis Jacques a passé trois jours à l'Assemblée nationale du Québec.

C'est assis sur la chaise de Gabriel Nadeau-Dubois et vêtu d'un complet bleu marine, motivé par un bon stress et accaparé d'espoir et de conviction, que j'ai siégé à l'Assemblée nationale du Québec durant trois jours.

Entouré de 124 autres jeunes à l'esprit folâtre ailleurs qu'attablé au McDonald's avec un sac banane Supreme, j'ai adoré jouer le député, quoique c'était un peu (beaucoup) l'inconnu pour moi. N'ayant jamais été filmé durant un discours, n'ayant jamais pénétré dans le Salon bleu et n'ayant jamais, tout simplement, siégé au Parlement, j'avais peur de cette expérience constellée de trop de « jamais » pour le circonspect Scorpion que je suis. En fin de compte, j'avais seulement peur d'avoir peur.

Démocratiser la politique. Sans insinuer que la nôtre est trop peu démocratique, j'emploie ici le verbe « démocratiser » au sens figuré ; rendre notre système politique plus accessible, le vulgariser, en somme. Et, dans ce sens, c'est génialissime de faire un cocktail de futurs électeurs sherbrookois, almatois et vaudreuillois, pour ne nommer que ces gentilés.

Pour nous, c'est plus que magique d'avoir l'opportunité de débattre au théâtre même de la politique québécoise. Pour eux, c'est plus que magique de savoir demain prodigieux, épatant, abonni par des idées de taille, pris en charge par la génération Z qui comporte, elle aussi, ses René Lévesque, ses Maurice Duplessis et ses Robert Bourassa.

En toute honnêteté, je ne savais pas quoi écrire sur mon séjour, tellement c'était singulier. Rien ne sonnait juste. Un « once in a lifetime » dont tous les mots sont essoufflés de pertinence, comme désuets, cherchant à tâtons ce qu'il leur reste de vérité. Ainsi, je vais simplement vous laisser des faits saillants, pour illustrer : signature du livre d'or, assermentation, rencontre avec le vice-président et le lieutenant-gouverneur, visite privilégiée de l'antichambre du premier ministre avec M. Éric Caire, nouvelles amitiés et ineffables plaisirs.

Soixante-douze heures durant, j'ai enchaîné les moments grisants. J'ai mangé les meilleures profiteroles de ma vie ainsi qu'un burger entre deux gaufres, j'ai passé deux nuits au Château Laurier à me baigner et à faire de l'exercice avec des gens que je peux désormais appeler des amis, j'ai créé tout plein de souvenirs qui vont de « plaisant » à « inoubliable » et, par-dessus tout, j'ai eu la certitude que la politique m'intéresse grandement et que je suis, chemise Calvin Klein et pantalon prince de Galles à l'appui, dans mon élément en Chambre.

Malgré les quelques ampoules aux pieds causées par mes souliers Kenneth Cole et les nuits d'à peine cinq heures, c'est une expérience des plus enrichissantes que j'ai vécue. J'ai appris beaucoup, ri souvent, pleuré de joie un tantinet. Les amitiés qui en découlent et le bagage apporté me sont plus que chers.

Et j'espère sérieusement que ces mots ont su vous démocratiser la politique ou, du moins, celle que j'ai expérimentée, qu'ils n'étaient pas essoufflés de pertinence ou désuets. Même si c'est peut-être impossible de décrire l'indescriptible dans le Parlement des jeunes, j'aurais essayé.

Alexis Jacques, La parole est aux ados

 


Vieux Clocher 15 juillet 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le hockey balle en vedette ce weekend à Sherbrooke

Le hockey balle en vedette ce weekend à Sherbrooke
Un meilleur accès pour que TOUS les citoyens puissent en profiter

Un meilleur accès pour que TOUS les citoyens puissent en profiter
Circuit des Arts Hélène Brunet 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
David Perron amène la coupe Stanley le 30 juillet

David Perron amène la coupe Stanley le 30 juillet
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
Les Éditeurs Réunis - 3 juillet 2019 - 3 livres Les Narco-chicks
Club de Golf Longchamp 4 juin 2019
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 juillet 2019
Le continent oublié

Jérôme Blais
Mardi, 16 juillet 2019
Le caddie joue un rôle important pour le golfeur

François Fouquet
Lundi, 15 juillet 2019
La grenouille et le scorpion

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 12 juillet 2019
Les meilleures crêpes santé

Me Michel Joncas
Jeudi, 11 juillet 2019
Contrat ou pas ?

Isabelle Simoneau
Jeudi, 11 juillet 2019
Peindre ses émotions, suivre sa trace

Fondation québécoise du cancer - Estrie
Mercredi, 10 juillet 2019
L'art-thérapie à l'Hôtellerie de Sherbrooke

Hyundai Sherbrooke mai 2019
Les meilleures crêpes santé Par Pierre-Olivier Pinard Vendredi, 12 juillet 2019
Les meilleures crêpes santé
Fermeture de la plage municipale de Deauville Mercredi, 10 juillet 2019
Fermeture de la plage municipale de Deauville
David Perron amène la coupe Stanley le 30 juillet Par Robert Legault Jeudi, 11 juillet 2019
David Perron amène la coupe Stanley le 30 juillet
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous