RYTHME_LUNCH_2103
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 17 avril
 
AFFAIRES & JURIDIQUE
Affaires & juridique
Entreprises d’ici
Accueil
1077_MATIN_2103
AFFAIRES & JURIDIQUE / Affaires & juridique
Vendredi, 12 mars 2021

La Boucherie René & Richard, vous connaissez?


PUBLIREPORTAGE

 Imprimer   Envoyer 

Si vous roulez tranquillement sur le chemin de Magog à Sainte-Catherine-de-Hatley, à quelques centaines de mètres à peine du viaduc de l'autoroute 55, vous apercevrez deux gros bœufs majestueusement positionnés face à un commerce. Ces deux figures, devenues de véritables emblèmes de la boucherie René & Richard, vous indiquent que vous êtes arrivés à destination.

À l'aube de leurs travaux de rénovation, nous sommes allés les rencontrer pour en apprendre davantage sur cette entreprise familiale qui n'a cessé d'évoluer tout en conservant son caractère d'antan. Il s'agit donc bien de « La boucherie d'aujourd'hui, avec le service d'autrefois », un slogan qu'ils arborent avec honneur et fierté.

Une passion familiale

Yves Fortin, propriétaire de la Boucherie René & Richard, nous accueille à l'intérieur de sa boucherie. Masqués de part et d'autre, nous nous saluons chaleureusement malgré la froideur que nous imposent les mesures sanitaires actuelles, puis nous passons derrière les tables de coupe pour nous rendre à son bureau. Sur le mur du fond, on peut y apercevoir au premier coup d'œil, une page de journal encadrée sur laquelle on peut lire le titre suivant : « Une 4e génération de boucher ». Nous l'avons donc questionné sur l'histoire familiale de la boucherie.

Yves nous raconte alors que son arrière-grand-père, propriétaire d'une ferme à Eastman, fut le premier de la famille à ouvrir une boucherie. Son fils, Jean-Louis Fortin, suivit le même chemin et fonda à son tour une boucherie qui porta le nom de JL Fortin, anciennement située sur la rue Principale à Eastman. Yves nous confie que son grand-père fut également maire de la ville d'Eastman durant une vingtaine d'années. Son père, Louis-Paul Fortin, décida quant à lui de partir étudier à l'Institut national des coupes de viandes à Montréal et devint au fils des années, vice-président de la mise en marché et des achats chez A&P Canada jusqu'à sa retraite en 2006.

« Mon père m'a tout appris », nous confie fièrement Yves en désignant la photo sur la découpure de journal où il figure à côté de feu son père. « De 2008 à 2019, j'ai opéré la boucherie JL Fortin qu'avait fondée mon grand-père, mais j'ai dû fermer faute de main-d'œuvre. Ce fut un choix déchirant parce que j'étais très attachée à cette commune et à ses habitants. Mais j'ai décidé de concentrer mes efforts sur la Boucherie René & Richard dont j'avais fait l'acquisition en 2010. »

Des produits de qualité, accessibles à tous dans la région

Les habitants d'Eastman et des environs peuvent se réjouir, car la Boucherie René & Richard offre désormais la possibilité de commander en ligne et de se faire livrer à domicile : « Avant même l'arrivée du confinement, on avait essayé d'inclure une plateforme transactionnelle à notre site web, mais ce n'était pas au point. Le projet était tombé à l'eau parce qu'on n'avait plus le temps de s'en occuper à cause du fort achalandage. Mais après les fêtes, on a décidé d'aller de l'avant et nous avons choisi d'opter pour la plateforme en ligne UEAT basée à Québec. C'était le bon moment de le faire parce que du 14 au 17 mars prochain, on rénove l'aire de travail à l'intérieur de la boucherie. Grâce à notre site web transactionnel, nos clients pourront continuer de faire leurs achats et venir les récupérer sur place ou les faire livrer directement chez eux. De toute façon, la tendance du marché s'en va dans cette direction et ça améliore nettement notre offre de service. »

Si de nombreux secteurs se relèvent très mal de cette dernière année, le secteur du commerce de l'alimentation a bénéficié au contraire, d'une nette augmentation de ses activités : « Évidemment, les gens ont été contraints de rester chez eux et les restaurants ont dû fermer, donc ils se sont remis à cuisiner à la maison. Les gens y ont vraiment repris goût, je crois ; la popote en famille, essayer de nouvelles recettes, de nouvelles coupes de viandes, etc. On a eu une surcharge d'ouvrage honnêtement, alors on se considère vraiment chanceux ».

Des améliorations pour le bien-être des employés

Offrir à sa clientèle la possibilité de faire ses achats en ligne, pour emporter ou en livraison, était une phase majeure pour l'entreprise. Lorsque nous avons questionné M. Fortin sur ses projets à court et long terme, nous avons réalisé à quel point il avait le bien-être de ces employés à cœur : « En améliorant et en rénovant nos espaces intérieurs, je souhaite avant tout faciliter le travail de mes employés. On a doublé la superficie de la section cuisine dans laquelle on prépare nos charcuteries et nos plats faits maison. On a aussi acquis de nouveaux équipements : des fours, des mijoteuses, etc. pour réduire leur charge d'ouvrage. Les chambres froides et les salles de production ont aussi été rénovées. »

L'importance d'investir à Sainte-Catherine-de-Hatley

L'entrepreneur est aussi très optimiste quant à l'avenir de la Boucherie René & Richard et son expansion au sein de la commune de Sainte-Catherine-de-Hatley : « C'est important d'investir dans la boucherie pour bonifier notre offre de service, mais aussi pour assurer la pérennité de l'entreprise, surtout dans une période comme celle que nous vivons en ce moment. Dynamiser l'économie locale et préserver les emplois, c'est vraiment une priorité pour nous! »

M. Fortin nous a d'ailleurs confié son désir d'agrandir et de proposer aux habitants des Cantons-de-l'Est, encore plus de produits locaux tels que des fruits et légumes, pains et fromages d'ici. Alors peut-être que dans un proche avenir, les bœufs en face de la Boucherie René & Richard regarderont avec amusement et curiosité, des gens de partout en région venir faire leur marché auprès des producteurs locaux, rassemblés à nouveau en famille, heureux et libres. C'est ce qu'on leur souhaite!

boucherierenerichard.com


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Nouveau directeur général chez Sherbrooke Innopole

Nouveau directeur général chez Sherbrooke Innopole
Plus de 1000 postes en tourisme à combler en Estrie

Plus de 1000 postes en tourisme à combler en Estrie
Scie à Chaine Claude Carrier fév 2021
NOS RECOMMANDATIONS
Bilan COVID-19 du 10 avril

Bilan COVID-19 du 10 avril
Bilan COVID-19 du 9 avril

Bilan COVID-19 du 9 avril
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Geneviève Hébert députée juillet 2020
 
Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Bilan COVID-19 du 14 avril Par Maxime Grondin Mercredi, 14 avril 2021
Bilan COVID-19 du 14 avril
Retour du festival gourmand Sherbrooke t’en bouche un coin Par Maxime Grondin Vendredi, 9 avril 2021
Retour du festival gourmand Sherbrooke t’en bouche un coin
L’homme au turban Par Daniel Nadeau Mercredi, 14 avril 2021
L’homme au turban
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut