Rythme FM sondage mars 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
SPORTS
Régionaux
Phoenix de Sherbrooke
Rythme FM sondage mars 2019
SPORTS / Régionaux
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Vendredi, 22 février 2019

Judes Vallée, le meilleur entraîneur de l’année



 Imprimer   Envoyer 
Le succès de Judes Vallée s’explique par une recette toute simple : il s’adapte à la clientèle qu’il doit diriger (photo gracieuseté Normand Léger, Aigles Bleus).

Lorsqu'il s'est joint aux Aigles Bleus de l'Université de Moncton dans le Sport universitaire atlantique (SUA) l'année passée, Judes Vallée avait comme principale tâche de changer la culture de la formation des Maritimes. Chose qu'il a faite avec brio puisqu'il a été nommé entraîneur-chef de l'année cette saison et a permis à ses joueurs de terminer tout juste derrière la 4e meilleure formation au pays.

« C'est toujours le fun de recevoir ce prix-là parce qu'il est donné par tes pairs, confie Judes Vallée lorsque rejoint au téléphone. C'est gratifiant, mais en même temps, je vois ça beaucoup plus comme une reconnaissance d'équipe. Si je n'avais pas un bon staff avec moi et une bonne gang de gars qui travaillent tous les soirs, je n'aurais pas eu cette reconnaissance. »

Le Sherbrookois Judes avait déjà reçu un tel honneur dans le passé avec les Cantonniers de Magog dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ), les Tigres de Victoriaville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) et à quelques reprises avec les Cougars du Collège Champlain dans le junior AAA.

« Partout où je suis passé, j'ai eu une reconnaissance comme ça, c'est flatteur et c'est le fun. J'ai toujours été un gars qui écoutait beaucoup et qui a su bien s'entourer. Je pense que ça aide énormément un entraîneur à mieux paraître », lance le principal intéressé en riant de bon cœur.

Le succès de Judes Vallée s'explique par une recette toute simple : il s'adapte à la clientèle qu'il doit diriger.

« Aujourd'hui, il faut s'adapter; ç'a toujours été comme ça, remarque-t-il. J'ai été un coach dur dans le passé. Je suis encore exigeant, mais je suis pas mal plus rationnel que dans le temps où j'étais très émotif. Je pense qu'il faut savoir s'ajuster avec les générations. C'est la clé, je pense, si on veut continuer dans un travail comme ça. »

Un calibre de jeu relevé

Judes Vallée le confirme : il est heureux où il est aujourd'hui. « Je me pince tous les jours. J'ai la chance de coacher universitaire. Les gens, même au Québec, ne sont pas conscients du calibre de jeu. C'est du professionnel. Je dirige des hommes, c'est ce qui est intéressant. »

À son arrivée à Moncton, l'entraîneur-chef bien connu en Estrie a dû une fois de plus s'ajuster puisqu'il avait toujours travaillé avec des joueurs plus jeunes. « C'est bien différent, admet-il. Tu ne parles pas le même langage avec des jeunes de 15 ans et des jeunes de 20 ou 25 ans. Mon ajustement s'est quand même bien passé. J'ai posé beaucoup de questions à des gens qui avaient vécu l'expérience. Il a fallu que je sache, en venant ici, jusqu'où je pouvais aller. »

« Je dis tout le temps que c'est important de connaître ses joueurs comme entraîneur, poursuit-il. Ça te permet d'aller chercher le meilleur de chacun. C'est un petit peu ce que j'ai fait à travers les années. La communication reste une clé importante dans le coaching d'aujourd'hui. J'ai encore beaucoup de choses à travailler, mais je suis content d'avoir la chance de vivre ça. »

L'ancien pilote du Phoenix de Sherbrooke se dit privilégié d'être derrière le banc d'une équipe de la « ligue universitaire considérée comme la plus forte au Canada ». « Beaucoup de dépisteurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) nous ont dit qu'on n'était pas si loin de la Ligue américaine, confirme Judes Vallée. Il y a beaucoup de clubs dans notre ligue qui seraient capables de compétitionner. »

« C'est vraiment une belle ligue intense,ajoute-t-il. Les gens seraient surpris de voir le calibre de jeu. On a des gars qui ont jusqu'à 25-26 ans et qui ont joué dans le junior majeur. C'est une belle expérience. Il y a énormément de joueurs qui sont capables de jouer au professionnel après [leur passage dans notre ligue]. »

Un championnat comme objectif

Après avoir vu son équipe terminer dernière au Canada avec seulement trois victoires à son arrivée derrière le banc, Judes Vallée a réussi à ramener ses joueurs sur le chemin de la victoire.

« On a sorti des joueurs d'ici et on a donné une autre dimension à notre organisation, explique-t-il. On essaie d'être le plus professionnel avec tous les services en périphérie. On est allé chercher quelques joueurs d'expérience pour nous aider à rebâtir une confiance. »

Cette saison, les Aigles Bleus ont récolté 14 victoires, soit une de moins que la 4e meilleure équipe au pays. « On s'est beaucoup amélioré, confirme Judes Vallée. On a fait un grand pas vers l'avant. Maintenant, il y a encore beaucoup de travail à faire. »

L'objectif de Judes Vallée est bien précis. « Ce qu'on vise en tant qu'organisation, c'est d'avoir du succès et aller chercher un championnat! »


Clinique Supra Santé mars 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Une entente bénéfique pour le hockey en Estrie

Une entente bénéfique pour le hockey en Estrie
Justin Robidas, capitaine d’Équipe Québec

Justin Robidas, capitaine d’Équipe Québec
NOS RECOMMANDATIONS
Perquisition sur la rue du Ruisseau-Rouge

Perquisition sur la rue du Ruisseau-Rouge
Trop de faux diagnostics de TDAH?

Trop de faux diagnostics de TDAH?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza mars 2019
 
Me Michel Joncas
Jeudi, 21 mars 2019
Le commerçant, la garantie et vous …

Daniel Nadeau
Mercredi, 20 mars 2019
Haine en héritage…

Johanne Brien
Mardi, 19 mars 2019
La respiration pour un mode de vie vivifiant

François Fouquet
Lundi, 18 mars 2019
Si j’étais… je serais…

10 projets pour améliorer la qualité des soins Par Vincent Lambert Jeudi, 14 mars 2019
10 projets pour améliorer la qualité des soins
Élèves et étudiants dans les rues de Sherbrooke pour le climat Par Cynthia Dubé Vendredi, 15 mars 2019
Élèves et étudiants dans les rues de Sherbrooke pour le climat
Arrêté pour harcèlement envers son ex-conjointe Par Vincent Lambert Lundi, 18 mars 2019
Arrêté pour harcèlement envers son ex-conjointe
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous