Salon Priorité Emploi fev 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 3 mars
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
Salon Priorité Emploi fev 21
CHRONIQUEURS / Environnement
Jeudi, 15 octobre 2020

Promouvoir l’environnement en temps de pandémie



 Imprimer   Envoyer 

Rien n'était certain pour la tenue de l'édition 2020 du Salon Éco-Sphère qui s'est tenue à Magog le dernier week-end de septembre; elle a tout de même obtenu un certain succès auprès des visiteurs qui s'y sont déplacés.

Malgré des restrictions plus sévères dictées par la santé publique pour la tenue de l'événement, les organisateurs se disent satisfaits de l'achalandage. Plusieurs ajustements ont dû être faits à la demande des autorités policières; ajout de tentes et d'un registre des visiteurs par exemple. Son directeur général  et membre fondateur Éric Ferland, se dit tout de même heureux de constater que la pandémie n'a pas empêché des curieux de se présenter sur le site du stationnement Cabana de Magog. Cela étant dit, c'est quand même le quart des visiteurs et une fraction des exposants qu'a pu accueillir le salon cette année.

« On a travaillé fort pour la tenue d'une des rares activités tenue cette année. Je pense qu'on s'en est bien sorti quand même. La priorité demeurant la santé des gens, on a tout mis en place pour que ce soit sécuritaire. Les gens étaient très collaboratifs, on sentait qu'ils avaient besoin de ça, » raconte le directeur générale de la Foire Éco-Sphère.

L'édition qui devait se tenir le week-end dernier à Québec, passée en zone rouge il y a quelques semaines, a dû être annulée. On espère être en mesure de tenir l'événement ainsi que ceux de Montréal et Gatineau en 2021. La situation a donc forcé l'équipe à concentrer ses énergies vers la version virtuelle de la foire, qui se tiendra du 4 au 8 novembre.

Ce sont plus de 200 exposants, des panelistes, et des conférenciers et conférencières de renom qui seront présents. Une plateforme a d'ailleurs été développée spécifiquement pour faire de cette expérience virtuelle, un moment accessible, instructif, et convivial à la fois. L'ensemble de programmation sera diffusée à travers la province. Celle-ci sera disponible sur le site internet et la page Facebook de l'organisation dans les prochains jours. La Foire Éco-Sphère demeurera en suite disponible en ligne jusqu'au 23 décembre.

La question environnementale doit demeurer dans les esprits de tous, et particulièrement en ce qui concerne les décideurs politiques, selon Éric Ferland. Il fait remarquer que plus ceux-ci tardent à appliquer des mesures robustes et contraignantes, plus les coûts humains et financiers liés à la détérioration de l'environnement vont augmenter.

« Une des raisons pour lesquelles il y a une pandémie, c'est justement parce qu'on ne s'occupe pas assez de l'environnement. Les gens disent tout le temps que ça coûte cher, mais ce n'est pas le cas du tout. On le voit avec les changements climatiques, les inondations, les tempêtes de plus en plus fréquentes; tout ça coûte énormément cher. Juste au niveau de la pollution atmosphérique, il en coûte environ 36 milliards de dollars en soins de santé cardio-vasculaire à chaque année au Canada, » rappelle M. Ferland.

Il ajoute que des événements comme la Foire Éco-Sphère sont là pour faire circuler l'information et conscientiser les citoyens et citoyennes. On veut leur faire comprendre  qu'ils font aussi parti de la solution, et que l'accumulation de petits gestes peut faire une vraie différence pour améliorer le sort de la planète...et de ces habitants.

 foireecosphere.org

 


Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
SQ: déploiement de l’opération de sensibilisation dans les sentiers de motoneige

SQ: déploiement de l’opération de sensibilisation dans les sentiers de motoneige
Bilan COVID-19 du 1er mars

Bilan COVID-19 du 1er mars
NOS RECOMMANDATIONS
Semaine de relâche : Sherbrooke veut que les jeunes s’amusent

Semaine de relâche : Sherbrooke veut que les jeunes s’amusent
Un vieux débat toujours à recommencer entre les générations…

Un vieux débat toujours à recommencer entre les générations…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Radio-Canada PILI mars 21
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 3 mars 2021
Le petit panthéon de mes disparus

François Fouquet
Lundi, 1 mars 2021
Je vous aimais bien, Monsieur et Madame Patate

Me François Sylvestre
Jeudi, 25 février 2021
Le Choix d’un liquidateur : Une décision pas toujours si simple!

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Radio-Canada PILI mars 21
Bilan COVID-19 du 2 mars Par Maxime Grondin Mardi, 2 mars 2021
Bilan COVID-19 du 2 mars
Semaine de relâche : Sherbrooke veut que les jeunes s’amusent Par Maxime Grondin Jeudi, 25 février 2021
Semaine de relâche : Sherbrooke veut que les jeunes s’amusent
Cas possibles de variant de la COVID-19 au sein de deux écoles de la région Par Maxime Grondin Vendredi, 26 février 2021
Cas possibles de variant de la COVID-19 au sein de deux écoles de la région
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut