Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
12°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 7 juin 2018

Quatre donateurs permettent l’acquisition d’appareils au CHUS



 Imprimer   Envoyer 
Yolande Houle (centre) et trois autres donateurs se sont mobilisés pour permettre à l'Hôpital Fleurimont d'acquérir deux nouveaux appareils.

La Fondation du CHUS compte sur la collaboration de nombreux bénévoles dévoués pour accomplir de grandes choses. Yolande Houle, Nathalie Gagné, Steve Bergeron et Alain Patry, aussi appelés « le groupe des quatre », se sont mobilisés pendant plusieurs mois pour amasser des fonds et permettre à l'Hôpital Fleurimont d'acquérir des appareils dédiés à l'orthopédie et à la neurochirurgie.

L'Hôpital Fleurimont s'est récemment doté de deux nouveaux appareils dédiés à l'orthopédie et à la neurochirurgie : une table Jackson et un O'Arm. C'est avec la collaboration « du groupe des quatre » que ces acquisitions ont été possibles. Dévouée à la Fondation du CHUS, Yolande Houle a été la bougie d'allumage de ce projet applaudi par plusieurs médecins.

« Chaque année, je participe à un voyage qui s'appelle Destination Soleil pour la Fondation du CHUS, explique la principale intéressée. En 2015, le Dr Gaétan Langlois [orthopédiste] avait présenté dans un gala une vidéo sur l'appareil qu'il voulait acquérir pour le CHUS et les médecins à l'époque. En discutant avec lui, il m'a proposé de faire une collecte de fonds pour amasser des sous. Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Durant le reste du voyage, on a parlé de ce projet. »

En revenant de ce voyage, Mme Houle avait déjà trouvé ses complices pour démarrer la collecte de fonds. Nathalie Gagné, Steve Bergeron et Alain Patry ont décidé de joindre l'aventure. C'est au printemps 2016 que « le groupe des quatre » a cogné à différentes portes pour finalement amasser en quelques mois 665 000 $. Évalués à 1,5 M$, les deux appareils ont ainsi été acquis par l'Hôpital Fleurimont. La somme manquante a été injectée par la Fondation du CHUS.

« Dr Langlois a vraiment été convaincant pour que l'on prenne ce projet en main, souligne Yolande Houle. Nathalie, Alain, Steve et moi n'avions jamais fait de collecte de fonds de la sorte et nous y sommes parvenus. Aujourd'hui, nous sommes fiers de pouvoir dire que l'on a participé à un projet mobilisateur qui va vraiment aider des patients. C'est la preuve que les dons font une différence et que tout le monde peut poser des gestes concrets. »

Faciliter les interventions délicates

Les nouveaux appareils ont régulièrement été utilisés par deux médecins depuis le mois de mars au bloc opératoire. Selon leurs observations, ils diminuent les risques de complications et contribuent à l'enseignement auprès des chirurgiens en formation.

« Ces appareils diminuent les risques d'erreurs et de complications, mais surtout les risques de réopération, commente Jocelyn Blanchard, neurochirurgien. En chirurgie spinale, une différence de quelques millimètres peut résulter à une seconde intervention (réopération). Avec la table Jackson et le O'Arm, le taux d'erreur est moindre et les études américaines démontrent que les centres qui utilisent ces appareils ont réduit les coûts globaux reliés à ces chirurgies puisqu'il y a peu de seconde intervention. Tout le monde est donc gagnant. »

Concrètement, la table Jackson est une table opératoire laissant passer les rayons x. Elle peut basculer à 360 degrés pour faciliter les manipulations et éviter tout déplacement pour avoir accès à la colonne vertébrale d'un patient par exemple. Le O'Arrm vient compléter pour sa part la table Jackson en utilisant l'une des meilleures techniques d'imagerie médicale, soit la tomodensitométrie.

« La table va nous permettre un meilleur positionnement, explique le Dr Blanchard. La plupart des chirurgies sont réalisées sur le ventre, donc c'est un positionnement un peu plus complexe. Cette table permet de diminuer les points de pression et relâche l'abdomen. Le O'Arm, quant à lui, est un appareil de radiologie qui permet d'avoir des images en 3 D de qualité pour les os. Ça facilite beaucoup les interventions, sécurise les gestes et augmente la précision. »


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Fusillade Fredericton: drapeaux en berne au SPS

Fusillade Fredericton: drapeaux en berne au SPS
Fraudées par de faux agents de Revenu Canada

Fraudées par de faux agents de Revenu Canada
NOS RECOMMANDATIONS
Les animaux pensionnaires déménagent dans quelques jours

Les animaux pensionnaires déménagent dans quelques jours
Des élèves qui s’accrochent à l'avenir

Des élèves qui s’accrochent à l'avenir
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique.com
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Festival de rue de Lennoxville 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 20 juillet 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Démystifier la maladie de Crohn sur le vert Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
Démystifier la maladie de Crohn sur le vert
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet » Par Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in Mardi, 14 août 2018
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »
Les bons et mauvais côtés du maternage Par Caroline Caouette Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous