Fête nationale en Estrie 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
21°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
AFFAIRES
Affaires
Entreprises d’ici
Novus Vitres
AFFAIRES / Affaires
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mercredi, 10 janvier 2018

La chambre de commerce et l’AGACVS en accord avec la revitalisation du centro



 Imprimer   Envoyer 
Rappelons que les Sherbrookois qui s’opposent à l’emprunt de 26 millions de dollars pour le projet Well inc ont jusqu’à vendredi (12 janvier) pour signer le registre.

La Chambre de commerce de Sherbrooke et l'Association des gens d'affaires du centre-ville de Sherbrooke (AGACVS) ont indiqué ce matin être en faveur de la revitalisation du centre-ville, soulignant du même coup que cette reconstruction est nécessaire pour son bon développement.

Le projet est toujours sur papier, le conseil et les Sherbrookois ont encore la possibilité de se prononcer, mais les débats sont nombreux concernant la revitalisation du centre-ville. Cependant, selon l'AGACVS, le débat s'éloigne parfois du bien-fondé du projet, particulièrement depuis l'annonce de la tenue d'un registre concernant le règlement d'emprunt de 26 millions de dollars.

« Chacun y va de son interprétation à travers un angle précis, rendant le portrait global parfois difficile à percevoir, déplore Alexandre Hurtubise, président de l'Association. D'abord, il est important de souligner que les membres du conseil municipal et les citoyens s'étant exprimés publiquement partagent de façon majoritaire la vision d'un centre-ville fort, dynamique et à l'image de son temps. Tous s'entendent sur le fait que la rue Wellington Sud a besoin d'un électrochoc », poursuit M. Hurtubise.

L'Association espère d'ailleurs siéger sur le comité Revitalisation du centre-ville, qui devrait être formé lundi prochain par le maire Steve Lussier.

« Nous croyons que ce projet constitue une opportunité à saisir et qu'il se développera au fil du temps. À notre avis, il est absolument nécessaire que notre association siège sur le comité. Cela s'inscrit dans un principe de concertation des acteurs du milieu. »

La Chambre de commerce de Sherbrooke, en faveur aussi du projet de revitalisation, promet de suivre le dossier de près.

« On a hâte que ça bouge, lance le président de la Chambre de commerce Claude Denis. La revitalisation du centre-ville est un enjeu incontournable pour l'avenir. Ce projet est encore sur la table à dessin, le conseil aura encore la possibilité de se prononcer, mais ce n'est pas le temps de le bloquer. »

Les deux associations s'entendent pour dire que les travaux du stationnement sont plus que nécessaires pour le futur du centre-ville (rappelons que les coûts des travaux du nouveau stationnement sont évalués à 20 millions dollars).

« La clé du succès de la revitalisation du centre-ville via la rue Wellington Sud passe par l'infrastructure d'un stationnement adéquat, souligne le président de la Chambre de commerce. Cette infrastructure est un outil de développement pour les futurs entrepreneurs qui créent des emplois. Regrouper des gens attire des commerces de proximité et des services. »

« Vaut-il mieux se mordre les doigts dans dix ans et parler encore du manque de stationnement alors que le centre-ville continue sa progression ? demande Alexandre Hurtubise. Ou préfère-t-on prévoir les années à venir avec une vision de développement et profiter d'économies d'échelle en effectuant les travaux d'un seul coup et ainsi préparer le centre-ville de demain ? »

Rappelons que les Sherbrookois qui s'opposent à l'emprunt de 26 millions de dollars pour le projet Well inc ont jusqu'à vendredi (12 janvier) pour signer le registre dans le but que la Ville tienne un référendum ou revoit le projet (8 702 signatures sont nécessaires).

 


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
1 228 907$ pour développer le secteur bioalimentaire

1 228 907$ pour développer le secteur bioalimentaire
Deux entreprises acquises par l'important imprimeur Groupe NP

Deux entreprises acquises par l'important imprimeur Groupe NP
NOS RECOMMANDATIONS
Habiter près des arbres, les avantages et les désagréments

Habiter près des arbres, les avantages et les désagréments
Les Cantonniers à la recherche des 40 capitaines de leur histoire

Les Cantonniers à la recherche des 40 capitaines de leur histoire
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Le Réseau Longpré Lamirande, Courtiers immobiliers, Royale Lepage
 
Me Ariane Ouellet
Jeudi, 14 juin 2018
Déneiger son automobile; une activité dangereuse

Me Michel Joncas
Jeudi, 31 mai 2018
Les Courageuses : un recours collectif possible?

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
La Fête nationale en Estrie: le Québec, ça se fête ! Lundi, 18 juin 2018
La Fête nationale en Estrie: le Québec, ça se fête !
Toby Lafrance impatient de se joindre aux Cantonniers Par Vincent Lambert Vendredi, 15 juin 2018
Toby Lafrance impatient de se joindre aux Cantonniers
Elle troque son emploi pour son rêve paralympique Par Vincent Lambert Mardi, 19 juin 2018
Elle troque son emploi pour son rêve paralympique
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous