magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Maxime Grondin Par Maxime Grondin

Lundi, 21 décembre 2020

Bilan de la ministre Bibeau : la COVID-19 « a pris tout l’oxygène »



 Imprimer   Envoyer 
Photo fournie - Marie-Claude Bibeau et son équipe

La pandémie actuelle touche au quotidien de toute la population. Cette situation se rend également dans les bureaux de la députée Marie-Claude Bibeau qui a vu ses heures augmenter considérablement. Ayant conscience que les conditions de certains sont très difficiles, elle ne les compte toutefois pas pour répondre à leurs inquiétudes.

« Je passe beaucoup de temps dans mon sous-sol! » lance-t-elle d'entrée de jeu concernant l'impact du virus dans ses fonctions.

Elle ajoute que les rencontres virtuelles se sont multipliées avec les différents leaders de la communauté, les banques alimentaires, les résidences pour personnes âgées et les producteurs agricoles. Pour bien s'y préparer, elle débute ses journées aux petites heures du matin afin de lire les documents nécessaires à ces rencontres qui peuvent durer très tard en soirée.

De plus, la demande citoyenne a explosé. Habituellement l'accompagnement des citoyens se chiffre entre 10 à 15 par journée. Au plus fort de la période de pandémie, il s'agissait de 75 appels par jour de gens avec énormément de questions.

« Une chance que j'ai une excellente équipe ici. Je suis fière d'elle. Dans les circonstances, je pense que dans l'ensemble on a bien répondu aux attentes des citoyens », mentionne la députée de la circonscription de Compton-Stanstead.

Inquiétudes chez les agriculteurs

Les premières demandes concernaient les rapatriements alors que certaines personnes étaient dans une fâcheuse position. Elles ne pouvaient pas rentrer au pays en raison de la fermeture des frontières.

Cette situation a également entraîné des problèmes pour les agriculteurs qui dépendent des travailleurs étrangers. Quelques programmes ont donc été mis en place afin de leur venir en aide.

« En agriculture, c'est sûr que cela a été énormément d'anxiété au printemps. Les travailleurs étrangers, c'était un gros enjeu. Pour nos fermes, c'est une question de sécurité alimentaire les travailleurs étrangers », explique la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire.

Selon les dires de Mme Bibeau, 90 % de ces ouvriers ont réussi à se rendre au Québec. La pénurie de main d'œuvre existait déjà, mais la propagation de la COVID-19 a amplifié le tout.

De plus, pour suivre les mesures de distanciation physique, la cadence a été réduite, ce qui diminuait la production. Lorsqu'il y avait une éclosion, un confinement se devait d'être respecté. Bref, un défi pour celle qui s'occupe de cette question spécifique.

PCU

Avec une économie au ralenti, bon nombre d'individus ont perdu leur emploi. Énormément de questions ont donc été soulevées concernant un revenu disponible.

« Une perte d'emploi dans une famille, c'est un choc, c'est difficile. Quand tu ajoutes l'isolement et la proximité 24 heures sur 24, le travail à distance, l'école à distance. C'est beaucoup de pression et on sait que les violences faites aux femmes et aux enfants ont augmenté », relate la députée.

La Prestation canadienne d'urgence (PCU) a donc été créée afin de répondre aux besoins de tous. Elle le reconnaît, l'implantation de ce programme aussi rapidement impliquait qu'il ne serait pas parfait. Selon Mme Bibeau, il s'agit d'une bouée de sauvetage essentielle pour plusieurs familles.

« C'est sûr qu'en région, ça a eu un impact. Je ne pourrais pas le nier, mais en même temps, on ne peut pas regretter d'avoir mis en place la PCU. Cela a sauvé des vies et des drames familiaux », affirme la femme de 50 ans.

Alors que la PCU était encore disponible, les gens de l'assurance emploi ont renforci les systèmes et ils se sont préparés à recevoir une grosse vague.

Gestion de l'offre

La question de la gestion de l'offre a été un enjeu majeur dans la région puisque près de 500 producteurs de lait y sont installés. Avec la pandémie, ils souhaitaient avoir une certaine prévisibilité.

Ils peuvent maintenant avoir l'esprit tranquille puisqu'un financement a été confirmé au début du mois de décembre à cet effet. Le montant qui devait être payé sur huit ans, il sera versé sur quatre années. Les producteurs savent

qu'ils peuvent compter sur un investissement de 1,75 milliard de dollars de la part du gouvernement fédéral.

Pour les producteurs de volaille et d'œufs, il s'agit d'un montant de 691 millions de dollars sur 10 ans.

Répondre aux besoins des citoyens demeure toutefois le plus important pour Mme Bibeau.

« La priorité était vraiment toute la question d'aide à la population et les entreprises afin que tous gardent la tête hors de l'eau et qu'ils soient en mesure de rebondir », conclut-elle.



McDonalds Embauche Nov 2020 A
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le Dauphin change d'adresse

Le Dauphin change d'adresse
Concours Ma région solidaire : l’Estrie termine 2e et obtient 6000 $

Concours Ma région solidaire : l’Estrie termine 2e et obtient 6000 $
Hyundai Sherbrooke jan 2021 B
NOS RECOMMANDATIONS
Le Dauphin change d'adresse

Le Dauphin change d'adresse
Une aide additionnelle de 1,3 M$ pour les PME de Sherbrooke

Une aide additionnelle de 1,3 M$ pour les PME de Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

McDonalds Embauche Nov 2020 C
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Boucherie du terroir A nov 2020
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 13 janvier 2021
Burlesque Amérique !

François Fouquet
Lundi, 11 janvier 2021
Vivre dans un état policier

Sarah Beaudoin
Samedi, 9 janvier 2021
Je ne suis pas ton idéal sexuel

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 8 janvier 2021
C'est le temps des résolutions

Yves Nantel
Vendredi, 8 janvier 2021
Se préparer à vivre autrement

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Concours Boucherie du Terroir 2101
Délit de fuite : un septuagénaire recherché après avoir heurté un signaleur Par Maxime Grondin Mercredi, 13 janvier 2021
Délit de fuite : un septuagénaire recherché après avoir heurté un signaleur
Implantation d’un plan d’état d’urgence pour le Service de police de Sherbrooke Par Maxime Grondin Jeudi, 7 janvier 2021
Implantation d’un plan d’état d’urgence pour le Service de police de Sherbrooke
Trafic de drogue intercepté au Centre de détention de Sherbrooke Par Megan Foy Lundi, 11 janvier 2021
Trafic de drogue intercepté au Centre de détention de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous