Accueil  |  Partenaires  |  Contactez-nous  |  Ajouter favoris  |  Télécharger notre Kit Média Suivez-nous sur      
 
11°C
détails
Diffuser votre offre d’emploi
www.netrevolution.com

ESTRIEPLUS.COM  |  SHERBROOKE  |  COATICOOK  |  LE GRANIT  |  LES SOURCES  |  MEMPHRÉMAGOG  |  VAL-SAINT-FRANCOIS  |  JOURNAL HAUT-SAINT-FRANÇOIS
Actualités
Estrie
Élections provinciales 2014
Sports
Arts et spectacles
Affaires
Estrie en photos
Cahiers
Automobiles
Santé-Mieux-Être
Cinéma / DVD
Construction
Entreprises d'ici
Immobilier
Chroniques
Deux mots à vous dire
Activités physiques
Jardin et fleurs
Passer le flambeau
L'Agora
Immobilière
Info-Pratique
Méteo
Médias sociaux
Horaire cinéma
Horoscope
Loterie
Liens utiles
Journaux Locaux
Le Haut-Saint-François
L’écho de Compton
Le Papotin
Journal D'une Rive à l'autre
Alco Séqence
RÉPERTOIRE
CHRONIQUEURS
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 25 juin 2012
Souverainiste ou non…

25 juin 2012


 Imprimer   Envoyer 

La Fête nationale prend une autre dimension cette année. Pas tellement en lien avec la fête. Beaucoup plus du côté de la nation.

Je l'ai dit déjà, je me méfie des effets que peuvent apporter, lorsque poussés trop loin, les mouvements trop identitaires. Je suis pour une société inclusive, mais qui n'oublie pas pour autant ce qu'elle est et d'où elle vient. 

La Fête nationale n'est pas, pour moi, une question d'être souverainiste ou non. La nation non plus.

Nous sommes en campagne électorale. Ou presque. Le message de Jean Charest, publié à la télé et sur le web, est une façon pour le gouvernement en place de prendre la température de l'eau. Il devra plonger. Et il ne souhaite pas attendre la reprise des travaux de la commission Charbonneau. Il semble que chaque personne interpellée dans le processus de la commission ait un lien direct avec les dirigeants du parti Libéral. Ça devient gênant. Mais bon. Laissons à la commission le soin de faire elle-même ses commissions...

C'est le contenu du message qui m'achale. Des détails, vous me direz. Mais bon. Le ne qui manque après le ça et le pis gros comme le bras dans la phrase : « Ça peut jamais être parfait, pis on n'a pas réponse à tout ». Visiblement, c'est une façon de se rapprocher des petites gens, de jouer la carte du gros bon sens. Celui du bon peuple. De dire : comme dirigeant, j'ai mal, mais je continue. Une façon, donc, de séduire les parents et les grands-parents. Les firmes de sondage vous tâteront tout l'été pour s'assurer que vous êtes contre les étudiants, et, donc, pour Jean Charest. Et si c'est convaincant, on sera en élection dès septembre.

Mais, pire encore, c'est la dernière phrase qui me dérange le plus : « En politique comme dans la vie, il faut avoir le courage de ses convictions». Jusque-là, ça va. Mais c'est le bout qui suit qui frappe sournoisement : « J'ai fait le choix de la responsabilité, je sais que c'est le bon ». Autrement dit : si vous avez le courage de votre opinion, sachez ceci : si ce n'est pas la même que celle de Jean Charest, c'est que vous êtes un être irresponsable. 

C'est ça que je veux dire quand je vous parle, régulièrement, de ce message fabriqué et léché par des spécialistes de la communication. Ceux qui ont le mandat de garantir des votes.

Cette semaine, des souverainistes (et plein d'autres qui ne le sont pas...) ont dit s'ennuyer de gens comme René Lévesque. Je comprends pourquoi*. Au lieu d'un message creux, il y avait des projets. Une vision. Quelque chose de porteur. Quelque chose d'inclusif. Quelque chose de rassembleur.

Le but était de travailler pour quelque chose. Pas contre quelqu'un. L'objectif de chaque parti était de convaincre qu'il était le meilleur choix. Pas le moins pire...

Et non, je ne fais pas dans la nostalgie. Je sais très bien que tout n'était pas parfait à l'époque. Je sais très bien que, là où il y a de l'Homme, il y a de l'Hommerie...

En ce 24 juin 2012, je souhaite que notre jeune nation réussisse bien son passage vers l'âge adulte. Qu'elle soit peuplée de défendeurs d'idées et non de distributeurs d'insultes envers quiconque ne pensant pas comme soi. Plus directement : qu'il y ait plus d'échanges d'idées et moins « d'osties et de criss de ci et de ça » (sic) pour qualifier celle ou celui qui diffère d'opinion.

Je nous souhaite moins de Richard Martineau et plus de René Lévesque

 Clin d'œil de la semaine

Nous sommes responsables de nos actes. Parfois coupables de ceux qu'on a faits. La ligne est souvent mince...

__________________________________

*il suffit d'écouter quelques minutes du discours de René Lévesque lors de l'adoption du nom « Parti Québécois » pour voir de quoi il s'agit : http://www.youtube.com/watch?v=cFsh1YQM7CA )



 Imprimer   Envoyer 

PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...   

Rest-o-Foyer
Sports Trans-Action inc.
Boucherie du Terroir
 
La Maison du Cinéma
Jeudi, 17 avril 2014
Festival cinéma du monde de Sherbrooke : première édition exceptionnelle

Daniel Nadeau
Mercredi, 16 avril 2014
Autopsie d’une défaite

Jardin Eden
Mercredi, 16 avril 2014
Jour de la Terre, développement durable!

Geneviève Gagné
Mercredi, 16 avril 2014
Un regain d'énergie grâce à Glow Cleanse

Myriam Keyzer
Mardi, 15 avril 2014
Vous vous êtes incarné sans permission aucune? Il n'appartient pas à ce monde d'arbitrer votre contribution!

François Fouquet
Lundi, 14 avril 2014
Je voulais vous dire, M. Couillard...

Auto123.com
Vendredi, 11 avril 2014
Nissan Pathfinder hybride 2014 : choisir la bonne voie

APCHQ Estrie
Vendredi, 4 avril 2014
Agrandissement en vue? Prévoyez les imprévus!

Groenland

Vieux Clocher de Magog

ÉCOLE NATIONALE DE L’HUMOUR

Tournée des finissants cuvée 2014

SAMEDI 19 AVRIL 2014


Théâtre Centennial

Orchestre symphonique des jeunes de Sherbrooke

Samedi 10 mai, 19 h 30
INSCRIPTION INFOLETTRE

Courriel:


  Copyright 2014 Estrieplus.com  | Notes Légales  | Sitemap |  logo xml  

Membre du groupe : dejavendu.com - avisdedeces.ca - 123matching.com - calendrierplus.com - concoursplus.com - clic2go.com - zipjobs.ca - radioactif.com