Accueil  |  Partenaires  |  Contactez-nous  |  Ajouter favoris  |  Télécharger notre Kit Média Suivez-nous sur      
 
2°C
détails
Diffuser votre offre d’emploi
www.netrevolution.com

ESTRIEPLUS.COM  |  SHERBROOKE  |  COATICOOK  |  LE GRANIT  |  LES SOURCES  |  MEMPHRÉMAGOG  |  VAL-SAINT-FRANCOIS  |  JOURNAL HAUT-SAINT-FRANÇOIS
Actualités
Estrie
Sports
Arts et spectacles
Affaires
Estrie en photos
Cahiers
Automobiles
Santé-Mieux-Être
Cinéma / DVD
Construction
Entreprises d'ici
Immobilier
Chroniques
Deux mots à vous dire
Activités physiques
Jardin et fleurs
Passer le flambeau
L'Agora
Immobilière
Info-Pratique
Méteo
Médias sociaux
Horaire cinéma
Horoscope
Loterie
Liens utiles
Journaux Locaux
Le Haut-Saint-François
L’écho de Compton
Le Papotin
Journal D'une Rive à l'autre
RÉPERTOIRE
VOYAGE
Destinations          Chroniques
Jeudi, 2 février 2012
Santiago, Cuba

2 février 2012


 Imprimer   Envoyer 

Authentiquement caribéenne

Santiago de Cuba est une ville portuaire de Cuba et la capitale de la province de Santiago de Cuba. Elle est située au sud-est de l'île, à 1 000 km de La Havane, avec une population de 426 199 habitants en 2006, c'est la deuxième ville du pays.

Dans aucune autre région du pays les races et les cultures ne se mêlent et ne s'enrichissent autant qu'à Santiago de Cuba, une ville proverbialement accueillante, musicale et authentiquement caribéenne.

On reconnaît généralement à Santiago de Cuba deux particularités qui la rendent incomparable: l'hospitalité de ses habitants, au tempérament jovial et désinvolte, et le riche patrimoine historique et culturel d'une ville au singulier profil urbanistique, marquée par ailleurs du sceau unique de sa splendide baie entourée de montagnes.

Fondée vers 1515 par Diego Velázquez, Santiago fut entre 1522 et 1553 la seconde capitale de Cuba. Elle commença à s'étendre en adaptant son tracé architectonique aux inégalités du relief et en laissant dans certaines de ses constructions l'empreinte d'une forte tradition hispanique.

Des vagues successives de colonisateurs espagnols, esclaves africains, immigrants français et natifs d'autres colonies des Antilles, modelèrent l'idiosyncrasie unique de cette portion sud-orientale du territoire cubain, et la ville est aujourd'hui reconnue comme la plus caribéenne de l'île. Elle sert de cadre chaque année aux fêtes populaires considérées comme les plus célèbres du pays: le Carnaval, le Festival de la Caraïbe et la Fête du feu.

Des faits historiques déterminants se sont aussi déroulés dans ses murs pendant plus de cinq siècles, ce qui lui a valu le titre honorifique de Ville-héroïque de la République de Cuba.

En raison de ses attributs historiques, urbanistiques et naturels, la Pomme d'Or de la Fédération internationale des journalistes du tourisme a été décernée à Santiago.

La région touristique de Santiago de Cuba, qui dispose de l'infrastructure nécessaire au développement du tourisme événementiel et de conventions, possède en outre, dans son environnement montagneux et marin, toutes les conditions requises pour promouvoir d'autres modalités touristiques: écologie/aventure, tourisme nautique et de croisière, et tourisme de santé.

On peut accéder là-bas à travers de l'aéroport international Antonio Maceo, aussi par route dès n'importe quel point de Cuba, ou par bateau, dans ce cas, en demandant les services de la Marine Punta Gorda.

On attribue à Santiago deux particularités qui font d'elle un endroit unique: ses gens hospitaliers, de tempérament jovial et décontracté et son riche patrimoine historique culturel. Son identité caribéenne se manifeste dans la musique populaire y et dans quelques éléments de son folklore. Porte le titre de Ville Héro de la République de Cuba par le rôle joué par ses habitants aux luttes révolutionnaires pendant les années 50.

Privilégiée par ce devenir historique, à Santiago de Cuba sont installés deux des endroits cubains distingués par l'UNESCO avec le titre de Patrimoine de l'Humanité: le Château de San Pedro de la Roca (Le Morro) et les ruines des premiers colonies françaises dans la Gran Piedra.Le cimetiere de Santa Ifigenia, le Musée Historique 26 Juillet et la Ferme Siboney, sont des endroits liés indissolublement à l'histoire de Cuba. Cayo Granma et le Parc Baconao (Réserve de la Biosphère), font partie des attraits de la région.

Comme destination touristique, Santiago, réunit des possibilités exceptionnelles pour profiter des plages, tourisme de ville et de nature, par la richesse des endroits d'intérêt de ces trois lieux. Pour ceux qui arrivent à Santiago de Cuba, il y a de diverses options d'hébergement dans la ville et aux alentours, associés à la mer et à la nature. Avec une variété de catégories et confort, sera toujours une garantie pour les visiteurs qui cherchent la calme.

Pleins de choses enorgueillissent les habitants de Santiago de Cuba: être le berceau par excellence de presque tous les genres musicaux de Cuba, pays où la musique est l'âme et la racine; les carnavals qui ont lieu chaque mois de juillet et qui sont les plus spectaculaires du pays; ainsi que son rhum, les connues Fêtes du Feu et le traditionnel Festival des Caraïbes.

La région de Santiago de Cuba possède l'infrastructure nécessaire pour développer le tourisme d'événements et congrès, outre que Santiago a un environnement montagneux et marin, les conditions pour développer le tourisme de nature et aventures, les sentiers, les activités nautiques et le tourisme de santé. Mais rien n'est mieux que marcher par ses rues ondulantes et étroites, chargées d'histoire et au même temps de musique.

Le Carnaval

Ce célèbre carnaval a une origine religieuse : depuis la fin du XVIIe siècle, des processions et des festivités ont lieu tous les ans, du 24 juin au 26 juillet en l'honneur du saint patron de la ville, Santiago Apostolo. A la fin du défilé, les esclaves membres des cabildos (sociétés de secours mutuel qui gardaient vivantes les langues, les traditions et les croyances africaines) étaient autorisés à sortir dans les rues où ils chantaient en s'accompagnant de tambours, de crécelles et d'autres instruments. Ils annonçaient les comparsas, ces groupes portant des masques ou des costumes, des banderoles, des capes et des farolas (lampions) et dansant au rythme de la conga. Dans la seconde quinzaine de juillet, la ville entière est en fête, chaque quartier se doit de prendre part au défilé avec au moins une comparsa.

Devise : Cuban Peso

Pour plus d'informations sur des forfaits vacances au meilleur prix de l'industrie, visitez  www.jaimonvoyage.com ou contactez l'un (e) de nos spécialistes voyages au 1-877-849-0444.



 Imprimer   Envoyer 

PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...   

Sports Trans-Action inc.
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 23 avril 2014
Techno-fascisme 2.0

Myriam Keyzer
Mardi, 22 avril 2014
Émerger hors de nos sépulcres - Heureuses Pâques à tous!

APCHQ Estrie
Mardi, 22 avril 2014
Crue printanière : inspectez le système de drainage de votre maison

Geneviève Gagné
Mardi, 22 avril 2014
Olivier Dion éponyme

François Fouquet
Lundi, 21 avril 2014
Esprit critique

La Maison du Cinéma
Jeudi, 17 avril 2014
Festival cinéma du monde de Sherbrooke : première édition exceptionnelle

Jardin Eden
Mercredi, 16 avril 2014
Jour de la Terre, développement durable!

Auto123.com
Vendredi, 11 avril 2014
Nissan Pathfinder hybride 2014 : choisir la bonne voie


Vieux Clocher de Magog

MARTIN PERIZZOLO
Q (18 ans et +)
VENDREDI ET SAMEDI 25-26 AVRIL 2014

Théâtre Centennial

Orchestre symphonique des jeunes de Sherbrooke

Samedi 10 mai, 19 h 30
INSCRIPTION INFOLETTRE

Courriel:


  Copyright 2014 Estrieplus.com  | Notes Légales  | Sitemap |  logo xml  

Membre du groupe : dejavendu.com - avisdedeces.ca - 123matching.com - calendrierplus.com - concoursplus.com - clic2go.com - zipjobs.ca - radioactif.com